Grâce à ses 3 victoires durant cette première partie de saison, et malgré un résultat nul à Jerez 2, Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) était bien l’homme à battre dans ce championnat Moto3 2020 en arrivant à Misano ! Le pilote Aspar possédait 106 points, soit exactement une course d’avance sur Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia), lui-même précédant un quatuor composé de John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) 67 points, Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46) 66 points, Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) 60 points et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) 59 points.

Hélas pour lui, le leader du championnat partait à la faute pour la deuxième fois de la saison, relançant ainsi le suspense pour le titre, son avantage n’étant plus que de 5 points sur le pilote japonais à l’entame du Grand Prix d’Émilie-Romagne, toujours sur le circuit de World Misano Circuit.

A l’issue de ce dernier, donc avant d’arriver à Barcelone, la situation est maintenant très serrée, Albert Arenas ne possédant plus que 2 points d’avance sur Ai Ogura, et 21 sur John McPhee.  Et n’oublions pas Celestino Vietti, certes à 33 points mais qui montre de belles choses en ce moment, .

Bien que très rapides, les pilotes du team Red Bull KTM Tech3 Ayumu Sasaki et Deniz Öncü n’ont toujours pas pu concrétiser, tout comme Darryn Binder, le fer de lance du team CIP–Green Power. Et si c’était leur heure ce week-end ?

Chez les Top Guns, Tatsuki Suzuki s’est fracturé la main et est remplacé par José Julián García qui roule en FIM CEV.

Autre sujet d’actualité, la réclamation portée par le Sky Racing Team VR46 contre l’ECU de Jaume Masià (Honda, Leopard Racing). La FIM a rendu son jugement : l’ECU est conforme.

Avec un ciel pour le moment dégagé et des températures de 18° dans l’air et 18° sur le nouvel asphalte, la météo est belle malgré un fort vent au moment où les 31 pilotes se préparent pour cette première séance d’essais libres de 40 minutes:

Catalunya – Barcelona Moto3

2019

2020

FP1

1’49.167 Alonso López

1’48.863 Raúl Fernández
FP2

1’49.213 Lorenzo Dalla Porta

FP3

1’48.433 Arón Canet

Q1

1’48.970 Tatsuki Suzuki

Q2

1’48.450 Gabriel Rodrigo

Warmup

1’49.134 Lorenzo Dalla Porta

Course

Ramírez, Canet, Vietti

Record

1’48.433 Arón Canet (2019)

Dès le début de la séance, on assiste à une passe d’armes à coup de chronos interposés entre Tony Arbolino et Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team), dernier vainqueur en date.

C’est finalement le pilote Rivacold Snipers Team qui prend l’avantage sur sa Honda en 1’50.850 lors de son troisième tour lancé, puis 1’50.393 lors du cinquième.

L’Italien précède alors de 6 dixièmes le reste du plateau qui doit attendre prudemment que la piste se réchauffe pour tout donner…

Qu’à cela ne tienne : Tony Arbolino nous enfonce le clou en 1’50.028, portant ainsi son avantage à près de 9 dixièmes !

À la mi-séance, le numéro 14 précède Raul Fernandez, John McPhee, Jaume Masiá, Albert Arenas, Kaito Toba, Ai Ogura, Barry Baltus et José Julian Garcia.

En raison du vent, qui est quand même moins soutenu que ce qui avait été annoncé, on s’aperçoit que Alonso López roule sans garde-boue sur son Husqvarna aux couleurs Sterilgarda Max Racing Team.

Cinq minutes avant le drapeau à damier, la majorité des pilotes s’arrêtent à leur box pour passer un pneu arrière tendre et les chronos commencent à tomber avec Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) qui claque un très rapide 1’48.853 !

Romano Fenati et Tony Arbolino tenteront bien de contrer le pilote Ajo. En vain…

 

Classement FP1 Grand Prix de Catalogne Moto3 à Barcelone :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo