Alors que plusieurs équipes ont tourné sur la piste de Jerez avant les 3 jours d’essais officiels qui auront lieu du mercredi 20 au vendredi 22 février, nous avons fait le point avec Alain Bronec qui engage cette année Darryn Binder et Tom Booth-Amos en Championnat du Monde Moto3.

Alain, comment envisages-tu la saison du Sud-Africain Darryn Binder en mondial Moto3 sur une KTM aux couleurs de ton équipe CIP Green Power, après que, de 2015 à 2018, il a participé au Championnat du Monde Moto3 avec un podium au GP du Japon l’an dernier ?

« Nous avons été très heureux de signer avec Darryn car il fait partie des pilotes d’expérience. Plusieurs pilotes qui étaient en Moto3 l’an dernier sont partis en Moto2, dont les pilotes de pointe. Cela signifie que, pour nous, il va y avoir une redistribution des bonnes places. Nous espérons avec Darryn nous classer parmi la tête du groupe. Les essais se sont plutôt très bien passés, donc nous sommes confiants ».

Est-il important qu’il puisse bénéficier du soutien et des conseils de son frère Brad qui a été Champion du Monde dans la catégorie Moto3 ?

« J’espère qu’il va bénéficier de son soutien. L’expérience que va pouvoir éventuellement apporter son frère sera toujours très intéressante.

« Ce qui sera positif aussi pour nous sera le « track support » de chez KTM et de chez WP. Ils ont l’expérience acquise avec Darryn l’année dernière. Darryn peut travailler sur ses points de freinage. Ce qu’il fait est bien quand il est en groupe, mais légèrement moins efficace quand il est seul pour réaliser un chrono sur un tour.

« Lors des récents tests de Jerez, on était près du meilleur temps d’Aron Canet le premier jour, sans possibilité d’améliorer lors de la deuxième journée en raison du vent violent. »

Quelle position vises-tu en fin d’année ?

« Je pense que Darryn peut terminer parmi les cinq premiers du Championnat. Il est un petit peu prématuré de se positionner, mais je sais qu’il a du potentiel avec le podium sur lequel il est monté l’année dernière au Japon. Donc ça me parait raisonnable.

« Notre objectif est d’être régulièrement dans les huit, puis dans les cinq premiers, c’est-à-dire de se classer parmi les huit plus rapides aux essais afin de terminer parmi les cinq premiers en course. Nous allons travailler dans cette direction ».

Tom Booth-Amos a remporté le Championnat Britannique Motostar Moto3 en 2017, puis il a l’an dernier participé au Championnat du Monde FIM Repsol Moto3 Junior. Comment vois-tu sa saison 2019 ?

« C’est un pilote qui a un potentiel intéressant, même s’il est beaucoup tombé l’année dernière. Il avait roulé sur KTM en 2017, et là ça a été un retour pour lui, notamment lors des premiers essais à Valence où tout s’est favorablement déroulé.

« Tom est un rookie, donc il doit apprendre le rythme des Grands Prix. Il doit se familiariser avec le travail et l’organisation qui sont un peu différents de ce qui se pratique en Championnat du Monde Junior.

« Son apprentissage à Valence, puis à Jerez, a été très intéressant et on a vu que Tom progresse régulièrement. Maintenant il va participer aux essais officiels de Jerez avant que nous n’enchaînions sur le Qatar, puis sur les GP d’Argentine et des États-Unis. L’objectif de Tom est de faire un maximum de kilomètres pour apprendre, de finir les courses et, en tout cas, de ne surtout pas se précipiter sur les trois premiers circuits car il ne les connaitra pas ».

Qu’espères-tu pour lui sur l’ensemble de la saison ?

« Nous allons commencer les premiers Grands Prix progressivement pour lui faire prendre confiance. Ensuite à l’occasion du Grand Prix d’Espagne, le quatrième de l’année, on pourra monter une marche supplémentaire. Il commencera alors à arriver sur des pistes qu’il connait comme Jerez et Le Mans où il a déjà roulé.

« On commencera à rentrer dans un domaine qu’il a déjà vu, donc ça devrait lui donner un peu plus de confiance. Et effectivement pour nous, l’objectif serait de se rapprocher des points à ce moment-là. Le but sera ensuite, en tant que rookie, de se classer régulièrement dans les quinze, puis dans les douze premiers. »

Darryn Binder

Vidéo : Tom Booth-Amos (en portrait ci-dessus) ce mercredi à Jerez :

Photos © CIP Green Power



Tous les articles sur les Pilotes : Darryn Binder, Tom Booth-Amos

Tous les articles sur les Teams : CIP-Green Power