Après la belle journée de lundi sur le circuit de Jerez, les conditions ont légèrement changé pour ce deuxième et dernier jour d’essais privés Moto2 et Moto3 sur la piste andalouse puisque, si le soleil était toujours présent et les températures clémentes, un fort vent s’est levé au fur et à mesure de la journée.

Toutefois, cela n’a pas empêché certains pilotes d’améliorer leurs chronos avant la mi-journée, à l’image de Sam Lowes (Kalex, Federal Oil Gresini) en Moto2, auteur d’un 1’41.578 extrêmement proche du meilleur temps réalisé par Luca Marini (Kalex, Sky Racing Team VR46) lors des 3 jours d’essais en novembre dernier. Lucas Marini, après son meilleur temps du lundi, n’a concédé que 0,165 seconde au pilote britannique, 2/10 devant un Alex Márquez (Kalex, EG 0,0 Marc VDS) qui a encore une fois effectuer un nombre de tours conséquents.

Même si Lucas Marini a été victime d’une chute, ces 3 hommes, sans nul doute, font partie des prétendants au titre tout comme Lorenzo Baldassarri (Kalex, Pons HP 40) qui roulait aujourd’hui sans transpondeur.

On notera par ailleurs l’adaptation rapide de Nicolo Bulega à cette catégorie…

Sam Lowes: “Pour moi, aujourd’hui a été vraiment, vraiment bien. Nous avons fait du bon travail et j’ai réussi à signer mon meilleur temps dans le dernier tour d’un long run, ce qui est très positif. Nous avons travaillé dur : nous avons essayé beaucoup de choses aujourd’hui, et comme toujours dans les tests, il y a des choses positives et des choses négatives, mais je suis vraiment satisfait de mon chrono. Mon rythme est très soutenu, avec de nombreux tours en 1’41s, donc j’attends avec impatience le test de la semaine prochaine et je me sens très bien. Merci à mon équipe et au team : c’est sympa de revenir rouler et de faire un run digne d’une course pour le premier test.”

En Moto3, les machines ont été plus sensibles au souffle d’Éole mais l’Argentin Gabriel Rodrigo (Honda, Kommerling Gresini) a néanmoins pu légèrement descendre son chrono de 1’47.254 à 1’47.140 terminant ainsi officiellement premier des pilotes équipés d’un transpondeur.

Gabriel Rodrigo: ” C’est un autre test très positif. Nous avons confirmé les bonnes sensations que nous avions à Valence; nous avons beaucoup travaillé sur la cartographie du frein moteur et nous nous sommes beaucoup améliorés en ce qui concerne la capacité à tourner de la moto. Malheureusement, le vent d’aujourd’hui ne nous a pas permis de rester en piste aussi longtemps que nous l’aurions souhaité. Nous nous sommes surtout concentrés sur notre rythme avec les pneus usagés, donc nous espérons continuer à bien faire lors des essais IRTA de la semaine prochaine “.

Sauf que, comme hier, d’après les chronos pris par notre correspondant, le plus rapide en piste était bel et bien Aron Canet (KTM, Max Racing Team) qui, lui, a amélioré de 2/10 en tournant en 1’46.6, se rapprochant ainsi du 1’46.004 de référence réalisé par Jorge Martin en 2017.

Sans gravité apparente, les chutes de Nicolo Bulega, Xavi Vierge, Brad Binder, Jorge Navarro, Luca Marini et Celestino Vietti ont été enregistrées.

La piste andalouse, au revêtement fraîchement refait, s’améliore ainsi chaque jour, ce qui est plutôt de bon augure pour les pilotes KTM qui tourneront lundi et mardi prochain, juste avant les 3 jours d’essais officiels qui auront lieu du 20 au 22 février.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Aron Canet, Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Federal Oil Gresini Moto2, Gresini Racing Moto3, Max Racing Team