Sans guidon depuis juillet, le pilote belge espère pouvoir rebondir en 2019, mais ne souhaite pas le faire à n’importe quel prix.


La saison de Livio Loi était pourtant porteuse d’espoirs à la veille du premier Grand Prix au Qatar. Après avoir réalisé sa meilleure saison l’an dernier au sein du team Leopard Racing, il avait intégré le team Avintia Reale Moto3 KTM pour une nouvelle aventure. Malheureusement, hormis une dixième place aux Etats-Unis ainsi qu’une quinzième place en Argentine et à Barcelone, le pilote belge n’est jamais parvenu à entrer dans les points.

Au lendemain du Grand Prix d’Assen, il n’occupait que la vingt-sixième place du Championnat avec huit points. Son équipe n’a alors pas souhaité continuer avec lui et l’a remplacé par le jeune Vicente Pérez dès le Sachsenring.

Sans guidon depuis, Livio Loi était le week-end dernier à Misano pour tenter de trouver un team pour 2019, comme il l’a confié à Speedweek : « Je cherche des options pour courir en Mondial Moto3 en 2019. Je parle à quelques équipes, mais si je n’en trouve pas une qui croit en moi et en mes compétences, je ne ferai pas une nouvelle saison dans le Championnat du Monde Moto3. Je souhaite intégrer une équipe où je puisse développer mes capacités et qui me permette de me battre pour la victoire, ou au moins de meilleurs résultats. »

Le pilote belge pourrait, le cas échéant, se tourner vers un autre Championnat comme le Supersport 300 ou le Supersport 600.

Tous les articles sur les Pilotes : Livio Loi

Tous les articles sur les Teams :