Un Andrea Migno chez Snipers et un Jaume Masia annoncé chez Ajo ont montré que le marché des transferts était aussi dynamique en Moto3… Lors de la première séance d’essais libres, sous la pluie et le froid qui ont favorisé pas moins de 17 chutes, John McPhee était sorti en tête, précédant son compatriote britannique Bradley Smith en MotoGP…

L’Écossais parvenait à aller chercher un tour en 1’55.217 pour s’adjuger le meilleur temps, deux dixièmes devant Andrea Migno également parti à la faute. À vrai dire, il n’était que quatre dans la même seconde avec Albert Arenas qui menait encore le classement général il y a deux semaines et Filip Salac.

Raúl Fernández et Jaume Masia héritaient quant à eux des cinquième et sixième chronos, suivi de Sergio Garcia. Stefano Nepa, lourdement tombé dans les dernières secondes, Yuki Kunii et Kaito Toba complétaient le Top 10.

Que va nous réserver cette seconde mais aussi dernière séance d’essais libres de ce Grand Prix de France ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits.

Moto3™ Le Mans

2019

2020

FP1

1’42.954 Gabriel Rodrigo

1’55.217 John McPhee
FP2

1’42.147 Ai Ogura

FP3

1’53.429 Tatsuki Suzuki

Q1

1’43.994 John McPhee

Q2

1’42.277 John McPhee

Warm Up

1’42.841 John McPhee

Course

McPhee, Dalla Porta, Canet

Record

1’41.754 Jorge Martin 2018

16° dans l’air, autant sur la piste qui est séchante sont les conditions proposées aux pilotes pour les 40 minutes de cette FP2. Alcoba purge une pénalité prise depuis Barcelone, il ratera mes 15 premières minutes de cette séance. Il prendra donc la piste quand elle sera asséchée, ce qui n’est pas a priori une lourde punition…

Les conditions restent néanmoins piégeuses, et partout sur le circuit… Alonso Lopez et Nepa qui ont lourdement chuté ce matin, sont présents.

Arenas signe la première référence en 1’52.522. Tatay et Arbolino suivent. Le jeune Tatay accélère en 1’51.676. Puis descend sous la barre des 1’51 en 1’50.889. Arenas tire droit pendant que le choix du pneu slick commence à se poser alors que le premier quart d’heure est écoulé. Vietti est déjà dans cette configuration.

A mi séance, les gommes pour le mouillé sont oubliées. Salac met la nouvelle référence en 1’49.851. Fenati répond avec trois dixièmes de moins. Mais le même Salac avec son 1’49.038, prévient que la chute des chronos n’en est qu’à son entame. Fenati signe d’ailleurs un 1’47.929 alors que le dernier quart d’heure est rogné.

Pawi prend les commandes puis Masia et 1’47.437. Pizzoli s’invite en tête devant McPhee et Fenati. Les cinq dernières minutes commencent avec Masia en tête en 1’46.004.

Fenati claque un 1’45.273.  Mais entre dans la zone des 1’44 en vue du drapeau à damier. Sous ce dernier, c’est Salac qui se montre le plus véloce en 1’44.820, devant Fenati, battu pour 39 millièmes, McPhee, Masia et Migno. Pawi mène le reste de la meute.

Moto3 Le Mans France FP2 : chronos

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Filip Salač

Tous les articles sur les Teams : Snipers team