C’est une annonce que l’on n’attendait pas vraiment. Celle d’un Romano Fenati signant pour une huitième saison en Moto3 alors qu’on lui prédisait un avenir chez Gresini en Moto2… Aux côtés de Bulega. Un équipage qui aurait été un précipité instable. Mais le retrouver conseillé par les frères Iannone chez Max Biaggi, ce n’est pas mal non plus côté scénario explosif. Ce sera avec des Husqvarna identiques aux KTM. L’empereur romain parle de sa nouvelle recrue qui, elle, cause de sa transformation après les incidents que l’on sait…

Romano Fenati compte six victoires en Moto3 entre 2014 et 2016. Il connaît la KTM ce qui lui sera bien utile en 2019 et il a retrouvé le chemin du succès dans une saison qui est celle de la rédemption. Un parcours sulfureux qui n’a pas effrayé Max Biaggi au caractère tout aussi trempé : « je ne connais pas encore très bien Romano Fenati » a déclaré Max Biaggi à Speedweek. « Mais c’est une bonne nouvelle pour nous. Parce que Fenati a beaucoup d’expérience dans le Championnat du Monde Moto3. Il a déjà remporté une course cette année, mais il n’est pas aussi fort et constant qu’Arbolino. Je pense qu’avec notre équipe, avec une nouvelle marque et une nouvelle motivation, il peut réaliser de brillantes performances l’année prochaine. Je suis curieux de cette coopération avec lui. Ce sera excitant. Fenati a du talent, c’est incontestable. C’est pourquoi nous croyons en ce projet. »

De son côté, le pilote de 23 ans rappelle comment il a retrouvé la bonne trajectoire, tant dans sa vie que sur la piste : « je savais que le retour en Moto3 serait difficile et qu’il me faudrait un peu de temps » a déclaré Fenati dans une interview à “Motosprint”. « Ce n’était pas un palliatif, pas du tout. J’ai décidé de retourner en Moto3, non pas pour me punir, comme certains l’ont dit, mais parce que je voulais retourner dans mon équipe, celle qui m’a aidé. De plus, le Moto3 m’a permis de travailler davantage sur moi-même parce que je devais me moins concentrer sur le pilotage. »

« J’ai entendu et lu que j’étais fou ou quelque chose comme ça. Le problème, c’est que je ne parviens pas à vous laisser voir ce que je suis vraiment : finalement, nous faisons tous des erreurs, la clé est de les comprendre et de les améliorer. À mon avis, j’ai fait un pas en avant en 2019, j’ai beaucoup travaillé sur moi-même. Je suis non seulement ravi de cela, mais très heureux » a déclaré le vainqueur de l’Autriche cette saison.

Quel, élément a été particulièrement important dans ce processus de reconstruction ? « La famille, l’équipe, les amis. Des gens qui ne vous ont pas menacé, mais qui m’ont donné le moyen de comprendre ce que je pensais être une stupidité. Si vous ne comprenez toujours pas et ne vous améliorez pas, alors vous êtes vraiment un imbécile. »

« J’ai essayé de prendre les choses calmement et de ne pas m’embêter. Je suis plus calme, aussi parce que j’ai une idée claire : je suis heureux parce que je suis l’une des rares personnes qui exercent leur profession préférée » a déclaré Fenati qui termine sur son team Sniper qui l’a remis en selle. « je leur en serai reconnaissant toute ma vie. »

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Romano Fenati

Tous les articles sur les Teams : Max Racing Team