La première salve des tests de l’intersaison 2019 de MotoGP a été tirée. Et pour ce qui concerne KTM, il faudra se persuader qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Car les feuilles des temps n’ont pas été rassurantes pour les derniers venus au clan de Mattighofen. Johann Zarco en est à découvrir une RC16 qui n’a pas plus été accueillante pour les pilotes Tech3. Qu’on se le dise, l’autrichienne aime les préliminaires…

Et si on avait encore un doute, c’est le patron du team satellite KTM qui nous explique la situation : « Hafizh et Miguel ont amélioré leurs sensations et leur chrono. Bien sûr, les positions au classement ne sont pas encore excellentes, mais nous avons été plus rapides à presque chaque passage. Et même si le temps au tour est finalement la première référence, la confiance que Hafizh et Miguel ont dans la moto est également très importante. Parce que sans cette confiance, vous ne pouvez pas attaquer et c’est pourquoi nous nous sommes concentrés dessus ».

Il ajoute sur Speedweek : « nous nous sommes abstenus de changer les pneus trop souvent ou de chercher la performance. Parce que nous n’en sommes pas encore là. Nous avons pu accumuler plusieurs kilomètres d’expérience. Et plus important encore, l’équipe travaille de plus en plus comme une vraie équipe KTM, avec KTM qui nous soutient totalement. Nous nous sentons toujours mieux et de plus en plus à l’aise avec eux ».

Rendez-vous donc à la rentrée, en février prochain : « il y a maintenant une pause, tout le monde doit se reposer et nous nous revoyons à Sepang, requinqués et de bonne humeur ».



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3