MotoGP Alberto Puig : « à Misano Quartararo voulait clairement gagner. En Aragón on vise la victoire »

par | 18 septembre 2019

Comme tous les amoureux du MotoGP, Alberto Puig a vécu intensément un Grand Prix de Saint Marin au cours duquel Fabio Quartararo a donné du fil à retordre à son champion Marc Márquez. Ce dernier a tout de même triomphé mais non sans mal, ce qui rehausse d’autant plus la valeur de l’adversaire. Voilà maintenant un championnat prêt à être conquis par l’officiel Honda. Mais ne comptez pas sur lui pour gérer. En Aragón, il voudra d’autant plus enfoncer le clou pour un rapide coup de grâce la manche suivante, en Thaïlande, que son patron d’écurie l’encourage à la manœuvre…

250 points au compteurs, 93 d’avance sur son moins éloigné poursuivant, et il ne reste plus que 150 unités à marquer.  Il ne faut pas être un génie en calcul pour comprendre que le huitième titre absolu est largement perceptible par un Marc Márquez insatiable. A la tête de sept succès cette année, il n’envisage pas autre chose qu’un huitième en Aragón.

Une stratégie offensive qu’adoube Alberto Puig : « nous nous dirigeons vers Aragón où nous tenterons à nouveau de remporter la victoire » assure le team manager Repsol Honda. Et pour cause… « c’est la seule façon pour devenir un jour Champion du Monde. La façon la plus efficace pour y arriver, c’est encore de gagner des courses lorsque vous avez l’occasion de le faire. Aragón est une bonne piste pour Marc et notre moto. On verra ce que sera la météo mais on va en Aragón pour gagner et pas pour un podium. Si on ne peut pas atteindre cet objectif on avisera, mais on va tout faire pour y arriver. »

Tout faire était aussi l’idée de Fabio Quartararo à Misano et ça n’a pas échappé à l’exigeant Puig : « on a pu clairement voir que Fabio voulait remporter cette course, il n’a jamais rien lâché à Marc. Il était fort et c’est le genre de course que vous savez être en mesure de remporter mais où il est aussi possible de tout perdre. Vous pouvez tout aussi bien tomber et vous accrocher lorsque deux pilotes roulent ainsi à la limite. Heureusement, Marc Márquez a fait un bon dépassement et il a gagné après un très grand dernier tour. »

Puig termine en indiquant quelle était la stratégie de son champion : « on savait les Yamaha rapides, elles ont été fortes durant tout le week-end. On pensait qu’elles saisiraient leur chance dès le départ et c’est ce qui s’est passé. Viñales et Quartararo étaient très rapides mais Marc a réussi à les suivre après un bon départ. Lorsque Quartararo a porté son attaque et a tenté de s’échapper, Marc a passé immédiatement Viñales pour prendre son sillage. Il est ensuite resté derrière pour étudier ses points faibles. C’était très malin de ne pas le dépasser et attendre le meilleur moment qui a été la fin. Fabio était très fort dans les virages très rapides et Marc le savait. Il a appliqué une stratégie et elle a marché pour un grand succès. »

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team