Alberto Puig revient sur la belle victoire de Marc Marquez lors du dernier Grand Prix d’Allemagne. Une concrétisation sublimée par les circonstances que l’on sait et qui donnent la dimension de cette authentique champion. Une aura, un talent, un charisme qui irradient aussi sur le premier constructeur mondial Honda qui était entré dans sa plus longue période de courses en MotoGP sans la moindre victoire. Marc Marquez, dans un effort proche de l’héroïsme, a stoppé cette déprimante comptabilité à 21. Mais le team manager Alberto Puig prévient : il y a des chances qu’elle reprenne dès ce week-end à Assen…

Au passage, Marc Marquez a aussi arrêté de compter les jours qui le séparaient de sa dernière célébration sur la plus haute marche du podium. Et nous en étions, sur le Sachsenring, à 581. Un soulagement d’autant plus grand que son bilan après les cinq Grands Prix disputés depuis son retour à la compétition n’était pas vraiment enthousiasmant : trois chutes et deux arrivées hors du top 5.

Mais le Sachsenring était son jardin depuis dix ans, et il l’est resté pour la onzième année consécutive. Après toutes les épreuves subies et les doutes traversés, la première chose que le pilote et son équipe se sont légitimement accordés est celle de savourer le moment, oublié depuis Valence 2019 : « gagner au Sachsenring est très important » insiste le responsable espagnol. « C’était une journée incroyablement importante, mais plus encore pour le pilote. Marc Márquez a passé beaucoup de temps à souffrir, sans course, sans résultats et c’est très douloureux pour un pilote comme lui. Nous devons apprécier ce qu’il a fait et le remercier pour tous ses efforts pendant cette période. Alors ce qu’il a fait en Allemagne était vraiment incroyable. C’était une journée spéciale, pour remercier tout le monde, surtout Marc ».

Alberto Puig, qui était aussi dans cette tourmente qui fragilisait son poste ajoute : « nous savons que Marc n’est pas à 100%, mais dimanche était une journée importante car nous avons pu remporter une victoire, mais nous ne pensons pas que nos problèmes soient réglés. Nous allons travailler pour donner à tous nos pilotes, pas seulement Marc, la meilleure moto possible ».

Alberto Puig

Alberto Puig prévient : les difficultés sont toujours d’actualité

Le team manager voit maintenant l’échéance d’Assen se rapprocher. Et il fait descendre tout le monde de son nuage… « Honnêtement, je ne crois pas que cette victoire change le cours de notre saison. Je ne le pense pas. Je pense que nous devons résoudre nos problèmes et Marc doit continuer à récupérer. Nous aurons des hauts et des bas pour le reste de la saison. Le résultat au Sachsenring était très important, mais cela ne veut pas dire que nous avons maintenant tout réglé. Penser ainsi serait une erreur, nous devons réfléchir au contraire à ce que nous pouvons améliorer petit à petit et affronter la nouvelle bataille à Assen ».

Il ajoute, comme pour faire descendre rapidement l’euphorie ambiante : « nous pouvons savourer ce moment pendant un court instant, mais à Assen nous allons découvrir un scénario complètement différent. Probablement il fera froid, avec beaucoup de pluie, mais nous verrons à nouveau quelle est l’histoire ».

Alberto Puig termine : « pour une entreprise comme Honda, habituée à gagner de nombreuses courses tout au long de son histoire, cette période a été très douloureuse. Mais nous comprenons que la vie peut parfois être difficile et en ce moment nous avons quelques difficultés. Nous travaillons pour les surmonter de la meilleure façon possible, en essayant de résoudre les problèmes avec la RC213V. Nous comprenons que nous avons des points faibles ».

Des points faibles récurrents qui font que Marc Marquez est le seul pilote capable de faite gagner une Honda depuis des années en MotoGP et même encore aujourd’hui alors qu’il n’est pas au top de sa forme. Ducati a aussi connu cette conjoncture du temps de Casey Stoner et il est à remarquer que Yamaha semble s’installer dans cette période avec Fabio Quartararo, au vu des autres résultats des pilotes en M1, à commencer par son équipier Maverick Viñales.



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team