Aleix Espargaró est donc arrivé à ses fins. Son ambition était de renouveler son bail avec une usine Aprilia qu’il considère comme la marque avec laquelle il finira sa carrière. Avec un nouveau contrat de deux ans, il est sur cette voie, et d’autant plus si, durant cette période 2021-2022, il arrive à montrer que la nouvelle RS-GP est effectivement l’arme que mérite, enfin, le constructeur de Noale. Prometteuse dès ses premiers tours de roues, elle devra être efficace d’entrée, dans cette saison concentrée qui peut réserver des surprises…

Chez Aprilia, on se rend compte à quel point il est difficile de mettre les bons éléments ensemble et au bon moment. La marque, qui s’appuie sur la structure de Fausto Gresini dans son aventure en MotoGP, a eu les pilotes mais pas la bonne moto. Celle-ci semble cette fois être là, mais c’est du côté des pilotes que le doute est maintenant présent, avec cette suspension pour dopage d’Andrea Iannone dont l’issue doit être jugé en appel.

Mais heureusement, il y a Aleix Espargaró, qui a été confirmé, à sa joie d’autant plus grande qu’il voyait Danilo Petrucci, sorti du projet Ducati, venir roder dans les parages… Maintenant, il faut confirmer sur la piste. Le nouveau prototype a donné de bonnes indications lors des premiers tests et la réponse des courses est attendue. Aprilia a réalisé d’importants investissements pour modifier son projet en MotoGP, qui jusqu’ici s’est révélé médiocre en termes de résultats.

« Ce sera excitant et très beau »

Aleix Espargaró, interviewé par Teledeporte de RTVE, a exprimé ses sentiments concernant la reprise du championnat MotoGP 2020 en juillet : « nous aurons trois ou quatre mois super comprimés, où nous voyagerons et ne quitterons pratiquement pas nos équipes. Nous vivrons dans le paddock. Je pense que ce sera excitant et très beau ».

Le pilote espagnol n’est pas inquiet à l’idée de vivre une saison inhabituelle par rapport au passé. Et il est également heureux d’avoir renouvelé le contrat avec Aprilia : « le fait de pouvoir parler de la lutte pour un titre signifie qu’Aprilia aura beaucoup grandi et que je serai aussi devenu son pilote. Il est très difficile de battre les usines japonaises, il est très difficile de battre Márquez. C’est très difficile de remporter un titre mondial, mais je pense que si nous continuons à grandir comme ça, en 2021-2022 Aprilia sera une surprise » termine Aleix.



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini