Álex Márquez a connu une saison 2019 parfaite puisque sanctionnée par un titre de Champion du Monde de Moto2. Une couronne qui lui a donné toute légitimité pour briguer le poste d’officiel Honda en MotoGP, en lieu et place de Jorge Lorenzo, qui a mis fin à sa carrière. Une opportunité qui s’est concrétisée pour mettre en perspective une singularité : ce sont deux frères qui seront équipiers sous l’auvent Repsol. Ce ne sera pas simple pour le cadet de la famille qui s’ouvre sur l’épilogue de son aventure avec son désormais ancien team Marc VDS Racing. On apprend que les adieux n’ont jamais été faits…

Ils ont tous les deux combattus pour un titre mondial en Moto2 qu’ils ont remporté. De quoi renforcer des liens à jamais. Et pourtant, ils se sont distendus en quelques heures et ils se sont séparés comme s’il ne s’était rien passé. Une situation ainsi révélée par Álex Márquez : « il n’y a pas eu d’adieux entre nous. Car ils sont rentrés dès le lundi matin et que je n’ai signé que dans l’après-midi. L’équipe va maintenant poursuivre un autre rêve avec Augusto Fernández et je vais essayer de réaliser le mien. Qui sait si un jour nos routes ne se recroiseront pas ? Je pense même que ça arrivera. »

Une dernière évaluation qui laisse sur sa faim. Mais sur les valeurs, Álex Márquez a son vécu : « ce que j’ai appris, c’est qu’il faut être patient. J’ai beaucoup appris en 2015 et 2016. Je sortais de mon titre en Moto3 et j’avais la tête dans les nuages. Mais la réalité m’a fait redescendre sur terre et j’ai grandi. »

« Ce titre était très spécial. Car le premier l’est toujours. Je me rends compte de sa valeur seulement maintenant. On n’a pas conscience de ce que l’on a à 18 ans. C’était une belle mais aussi difficile année. C’était un nouveau projet avec Honda. On a été leader à partir d’Aragón et on a était capable de battre KTM qui était alors dans sa catégorie de prédilection. C’est un peu comme cette saison, car, en Moto2, on a aussi changé de moteur. »

On rappellera qu’Álex Márquez avait déjà son contrat Marc VDS Racing en poche avant de parapher celui officiel de Honda pour le MotoGP. Par ailleurs, si Augusto Fernández le remplace, il y aura aussi Sam Lowes dans les murs. Mais le frère de Marc ne semble pas le compter parmi les possibles favoris…



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team