Que s’est-il passé pour Pecco Bagnaia en ce vendredi sur le Sachsenring ? Pour un pilote dont on disait il y a trois Grands Prix que son premier succès n’allait pas tarder à venir, cette première journée du Grand Prix d’Allemagne a des airs de grande désillusion. C’est simple, il ne pouvait pas faire pire : dernier. Avec la combinaison rouge de l’officiel Ducati, ça fait mal. Mais le quatrième du championnat prend du recul…

Et en effet, Francesco Bagnaia, malgré la dernière place au classement du vendredi du Grand Prix d’Allemagne catégorie MotoGP, jure qu’il n’est pas inquiet. En fait, le pilote Ducati n’a pas utilisé de pneus neufs. Mais il a accompli un travail en vue de la course, en tournant toujours avec le même pneu. « Je ne suis pas inquiet et je ne suis pas déprimé, même si ce n’est certainement pas agréable d’être dernier au classement » commente l’Italien. « Le MotoGP d’aujourd’hui est à un niveau jamais vu auparavant, il est donc normal d’être en retard si vous ne tentez pas un chrono. Marc Marquez nous devance en pneus usés, mais il a commencé en pneus durs ».

Bagnaia Allemagne

Bagnaia : “nous avons fait du bon travail”

« Je suis assez content du travail accompli car nous nous sommes améliorés et avons eu un rythme constant, ce que je n’avais pas à Barcelone, surtout dans la dernière phase de la course » ajoute l’équipier d’un Jack Miller neuvième. « Nous avons été constants jusqu’à la fin du pneu. Samedi, nous ferons un pas en avant. Je suis assez satisfait, pas content parce que je suis dernier, mais satisfait parce que nous avons fait du bon travail ».

Il termine « à mon avis, la différence est toujours faite par le pilote. Il y a des pistes où notre moto s’adapte moins bien ou mieux. Ici, je dois faire la différence plus que la moto, car quand j’ai commencé, je me sentais bien. C’est plus le pilote qui fait la différence ».

MotoGP Allemagne J1 : chronos

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team