Des statistiques concernant le circuit du Sachsenring se dégage un fait particulièrement reposant : depuis 2010, Marc Márquez y a gagné toutes les courses auxquelles il a participé en s’élançant depuis la pole position !

Donc même si les deux premières tentatives de l’Espagnol au guidon de la 125cc KTM en 2008 et 2009 ont été plus laborieuses, il demeure incontestable que le circuit allemand convient particulièrement bien au style de pilotage du pilote Honda.

Tournant dans le sens anti-horaire et proposant un enchaînement spectaculaire de 7 virages à gauche, le côté favori de Marc Márquez, le tracé germanique a permis au numéro 93 d’enchaîner 10 victoires consécutives et d’être le dernier vainqueur en date, le Grand Prix d’Allemagne ayant été annulé l’an passé pour cause de crise sanitaire.

En sera-t-il de même cette année à l’issue de la course de 30 tours de dimanche, même si le retour du champion espagnol s’est avéré jusqu’à présent plus difficile que prévu ? C’est une des questions auxquelles répondra cette 82e édition de l’épreuve phare allemande, la 23e sur le Sachsenring.

Les autres concerneront pèle-mêle le duel des deux Français Fabio Quartararo et Johann Zarco pour le commandement du championnat, le regain de forme des KTM et de Miguel Oliveira, le retour en piste d’Alex Rins, le parcours difficile de Valentino Rossi avant sa décision sur son futur ou l’usure des pneus slicks, tous asymétriques.

La météo reste également un point d’interrogation, avec de fortes chaleurs attendues pouvant engendrer des orages samedi et/ou dimanche.

Ce matin, lors de la FP1, un premier élément de réponse a été apporté par Marc Márquez qui a frappé un grand coup devant les autres pré-qualifiés provisoires pour la Q2 que sont Fabio Quartararo, Takaaki Nakagami, Pol Espargaro, Aleix Espargaro, Jack Miller, Alex Rins, Johann Zarco, Joan Mir et Maverick Vinales: visiblement, le pilote Honda est toujours aussi à l’aise sur ce tracé… ET les Honda le semblent également !

A noter une spectaculaire chute matinale à grande vitesse pour Fabio Quartararo, heureusement sans gravité.

A confirmer lors de cette FP2 de 45 minutes qui va se dérouler avec des températures très élevées de de 33° dans l’air et 53° sur l’asphalte !

Quelques minutes de direct au moment où les 22 pilotes se préparent sous les objectifs des caméras de Dorna:

Voici les références passées :

Sachsenring MotoGP™

2019

2021

FP1

1’21.390 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’21.660 Marc Marquez (Voir ici)
FP2

1’20.705 Marc Márquez (Voir ici)

1’20.690 Miguel Oliveira (Voir ici)
FP3

1’20.347 Marc Márquez (Voir ici)

FP4

1’21.153 Maverick Viñales (Voir ici)

Q1 1’20.933 Valentino Rossi (Voir ici)
Q2

1’20.195 Marc Márquez (Voir ici)

Warm Up

1’23.116 Marc Márquez (Voir ici)

Course

Marquez, Vinales, Crutchlow (Voir ici)

Record

1’20.195 Marc Márquez (2019)

A l’extinction des feux rouges… pas de surprise, Franco Morbidelli s’élance le premier ! Comme ce matin, les deux pilotes Yamaha Factory prennent la piste en dernier, Fabio Quartararo devant Maverick Vinales alors que le système de visualisation des pneumatiques utilisés semble avoir momentanément succombé aux fortes chaleurs…

À l’issue du premier tour lancé, Miguel Oliveira s’avère le plus véloce en 1’22.505 puis 1’21.823 tandis que les pneumatiques s’affichent à nouveau.

Luca Marini chute dans le dernier virage et reste dans une position dangereuse tandis que Marc Márquez s’empare du commandement en 1’21.687 avant d’améliorer en 1’21.656 : malgré la température de piste très élevée, les chronos sont en train d’être améliorés, peut-être en prévision d’une FP3 sur le mouillé…

Miguel Oliveira reprend son bien en 1’21.496 dans son quatrième tour lancé.

Pol Espargaro connaît sa deuxième chute de la journée, cette fois dans le virage #3.

Un quart d’heure après l’ouverture de la piste, Miguel Oliveira précède Marc Márquez, Maverick Vinales, Danilo Petrucci, Aleix Espargaro, Johann Zarco, Takaaki Nakagami, Alex Rins, Jack Miller et Alex Márquez, mais au classement combiné le top 10 est constitué de Miguel Oliveira, Marc Márquez, Fabio Quartararo, Maverick Vinales, Danilo Petrucci, Aleix Espargaro, Takaaki Nakagami, Johann Zarco, Pol Espargaro et Jack Miller.

Aleix Espargaro s’empare alors de la 3e place et le classement de cette FP2 commence à ressembler à celui du combiné, à l’exception notable de Fabio Quartararo, actuel quatrième du combiné mais seulement 16e dans cette séance…

Un peu avant la mi-séance, Marc Márquez repart avec des pneus neufs alors que Luca Marini profite de la roue de Jack Miller pour intégrer le top 10… au détriment de ce dernier.

L’Italien poursuit son effort derrière la Ducati rouge officielle et obtient même la deuxième position, à 15/100 de Miguel Oliveira !

À 18 minutes du drapeau à damier, Marc Márquez produit son effort et s’empare de la pôle position provisoire en 1’21.291.

Alex Rins réalise le quatrième puis le troisième temps dans la foulée, ce qui renvoie Johann Zarco à la 10e et dernière place provisoire des pré-qualifiés… Une situation qui se détériore quand Joan Mir intègre le top 10 quelques instants plus tard.

Valentino Rossi chute sans gravité dans le virage #1 alors que les pilotes commencent à rentrer au box pour préparer l’emballage final.

À cet instant, Marc Márquez, Miguel Oliveira, Alex Rins, Luca Marini, Takaaki Nakagami, Joan Mir, Aleix Espargaro, Fabio Quartararo, Maverick Vinales et Danilo Petrucci sont pré-qualifiés pour la Q2. Il reste huit minutes…

Takaaki Nakagami est le premier à passer un pneu tendre arrière, suivi de Luca Marini.

La première grosse amélioration est à porter au crédit de Danilo Petrucci qui place sa KTM la deuxième position !

Dans la foulée, Johann Zarco tire tout droit sans chuter alors que Takaaki Nakagami inscrit son nom en haut du classement devant Jack Miller revigoré.

Cela ne s’arrête pas là car Aleix Espargaro porte son Aprilia au deuxième rang quelque seconde avant que Fabio Quartararo ne réalise le meilleur temps absolu, immédiatement surpassé par Maverick Vinales en 12052. Il reste deux minutes pour améliorer tout ça…

Miguel Oliveira en profite pour améliorer la référence en 1’20.690 devant les deux Yamaha officielles.

Dans la dernière minute, Johann Zarco récupère la huitième position alors que Marc Márquez, le plus rapide ce matin, se voit rétrogradé en 12e position.

Luca Marini connaît sa deuxième chute de la séance, cette fois au virage #7.

Rendez-vous demain à 9h55 pour la FP3 !

Classement de la FP2 du Grand Prix d’Allemagne MotoGP au Sachsenring :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP