Andrea Dovizioso n’a pas pu beaucoup profiter de l’Aprilia RS-GP durant les deux jours de test qu’il s’était aménagé avec la marque de Noale sur le Mugello. Car la pluie s’en est mêlé. 25 tours le mardi et seulement 14 ce mercredi, sur une piste mouillée, auront été possibles, ce qui est loin de la série accomplie il y a quelques semaines à Jerez. Et maintenant ? Celui qui a 15 victoires au compteur et trois statuts de vice-champion du monde va devoir se décider. Le constructeur Aprilia attend et se satisfait de voir heureux celui qu’il espère devenir son pilote. C’est déjà ça.

Andrea Dovizioso a fait le point sur ses deux jours de test au Mugello qui ont été réduits à la portion congrue à cause d’une météo exécrable. Mais ce qui aurait pu apparaître comme une occasion ratée ne l’a pas été puisque l’ancien de Ducati est ravi d’avoir pu, à nouveau, rouler sur une MotoGP : « je dois dire que je suis heureux et que je suis heureux de savoir que mes fans veulent que je revienne en MotoGP. Ils ne sont pas attirés par le motocross, c’est clair ! »

Il ajoute sur motograndprix.it: « tout le monde me demande de revenir le plus tôt possible et ils voient cette possibilité de revenir avec Aprilia, une maison qui a très bien marché avec Aleix Espargarò dans les premières courses. De la part de mes fans, il y a cet espoir et j’en suis ravi, car c’est un monde où l’on peut être vite oublié. C’est agréable de ressentir cette affection. Mais pour ce qui va se passer, c’est trop tôt pour le dire ».

Sur ce sujet sensible, il rappelle : « j’ai été clair dès le début, et c’était la vérité. Je voulais faire deux tests et c’est ce qui s’est passé. Après cela, nous parlerons de cela et de l’avenir ». Sur une wild-card dès cette saison, il répond : « je ne pense pas qu’il soit important de parler de la course parce que ce n’est pas dans le plan pour moi en ce moment. Je ne pouvais plus pousser avec cette moto, donc je pense qu’il n’y a pas de raison de penser à la course pour le moment. Et nous verrons. Peut-être que j’aurai la chance de faire d’autres tests, mais nous devons en parler ».

Dovizioso Aprilia

Andrea Dovizioso : « je ne sais pas pour mon avenir »

Les changements ergonomiques apportés par la maison vénitienne n’ont pas donné de retour du point de vue de la vitesse, car il n’était pas possible d’aller taquiner le chrono. 14 tours répartis en 3 séries avec des pneus pluie ont été effectués. « Malheureusement, je n’ai pas beaucoup de retours à expliquer à Aprilia parce que nous n’avons pas pu rouler. Lorsque vous faites le premier test et que vous changez de moto, c’est toujours un grand changement et vous avez besoin de temps pour réaliser et comprendre beaucoup de choses, beaucoup de détails, surtout sur le Mugello” a déclaré Dovi qui envisagerait maintenant un essai à Misano.

Sur la RS-GP il précise par rapport à ce qu’il a connu avant: « tout a changé. La première chose est la position de pilotage, et après vous pouvez pousser et essayer de comprendre tous les domaines. J’ai quelques idées, mais vous devez pousser et être rapide pour comprendre tous les détails parce que vous pouvez avoir immédiatement quelques sensations, mais il est important de comprendre la sensation quand vous poussez. Et je n’ai pas pu avoir cette condition ».

Andrea Dovizioso termine : « je vis ma vie en ce moment au jour le jour, donc je n’ai pas de stress. S’il y a une bonne situation pour moi, je la prendrai. Je ne sais pas pour mon avenir, je pense encore que ce n’est pas le moment de parler de l’avenir. Je suis assez heureux, j’ai plus de temps pour faire d’autres choses que ce que j’ai fait pendant les 19 dernières années, et c’est bien ».



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini