Hier, peu de journalistes étaient présents à la conférence de presse officielle et quasiment toutes les questions posées à Fabio Quartararo ont porté sur la chute qu’il avait subie le matin.

En conséquence, l’équipe Petronas Yamaha SRT a décidé de façon exceptionnelle de tenir une deuxième conférence pour aborder la qualification et les objectifs pour la course.

Comme à notre habitude, nous reportons ici l’intégralité des propos de Fabio Quartararo sans la moindre mise en forme.


Maverick Viñales a déclaré que la seule stratégie pour les Yamaha était de prendre la tête et de s’échapper. Pensez-vous la même chose ?

Fabio Quartararo : « Nous savons que nous devons attaquer pendant les premiers tours mais je pense que ce n’est pas la seule stratégie, actuellement. Normalement, les points forts de la Yamaha permettent d’essayer de s’échapper puis de gérer le rythme, car nous savons que si nous rentrons dans le jeu des Ducati et des Honda, il sera très difficile de se battre avec elles. Nous sommes premier et deuxième, et je pense que nous devons être malins et ne pas faire des choses stupides.Mais oui, je pense que nous pouvons dire que nous avons un grand potentiel pour demain. Je ne suis pas enchanté de mon rythme mais j’espère que nous aurons quelque chose de mieux demain. »

Maverick sera-t-il votre principal adversaire pour la course, ou bien cela sera-t-il Joan Mir qui part de la deuxième ligne ?

« Pour moi, les deux ! Joan a un gros rythme, un rythme très rapide, et je pense que nous pouvons également être inquiets à son sujet car il s’élancera de la deuxième ligne et va gérer pour avoir un très bon rythme. Mais également Maverick, car il est très rapide. Je sais que les départs ne sont pas mon point fort, mais je vais donner mes 100 % sur le rythme, même si j’ai beaucoup de peine à avoir bon rythme dans la deuxième partie de la course. Mais nous travaillons toujours là-dessus pour voir où nous pouvons progresser, et je pense que demain durant le warm up, bien sûr je n’ai pas besoin d’attaquer énormément mais il sera très important de voir si nous avons fait un progrès ou pas. Nous verrons bien. Je crois qu’il est très important pour nous de voir notre potentiel pour demain, mais Joan et Maverick ont les meilleurs rythmes. »

Utilisez-vous un airbag qui protège également les hanches ?

« Au sujet de l’airbag, je ne sais pas vraiment, mais je pense qu’il y a un airbag au niveau des hanches. Mais aujourd’hui, je pense que cela n’a pas fonctionné ou qu’il y a eu un genre de problème. Mais je crois que le premier jour, j’avais cet airbag. Je ne suis pas sûr de cela car je n’y prête pas vraiment attention. »

Nous savons tous à quel point Maverick Viñnales est imprévisible et nous nous rappelons ce qui s’est passé à Misano avec vous. Vous dites qu’il faut être intelligent. Comment ?

« Je pense qu’à Misano 1, j’avais un meilleur rythme que lui, alors qu’ici, il a un meilleur rythme que moi. Alors bien sûr, si nous sommes ensemble, comme il est plus rapide je ne jouerai pas car je pense qu’il est important de créer un écart avec les gars derrière. Donc s’il est plus rapide, je ne fermerai pas les portes pour éviter d’avoir un gros groupe derrière nous, ce qui comporterait beaucoup de risques. Donc s’il est plus rapide et qu’il me double, je ne le redoublerai pas et j’essaierai simplement de voir là où il est plus rapide et de le suivre, puis nous verrons si nous pouvons essayer de faire quelque chose en fin de course. Je ferai de mon mieux et je pense que si nous faisons un bon travail durant le warm up, ce que nous allons essayer devrait marcher. Cela concerne mon style de pilotage mais aussi l’équipe, car ils ont quelques idées. Je pense que nous pouvons faire une très bonne course demain et j’espère un très bon résultat. »

Comme vous êtes tous les deux des pilotes Yamaha, est-ce quelque chose dont vous pouvez parler avant la course ?

« Non, nous devrons voir cela en piste. Même si on ne parle pas, quand on pilote, le gars qui est derrière peut voir s’il joue ou pas. Demain, je ne jouerai pas. Si je suis toujours premier dans le premier virage, je ne jouerai pas et le plus important sera de produire un bon rythme. »

Classement Q2 du Grand Prix d’Aragón MotoGP:

Classement Q1 du Grand Prix d’Aragón MotoGP:

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team