Pol Espargaró n’arrête plus d’étonner. A Misano il s’est invité à la fête de la pole position, s’en est sorti avec une course solide et voilà qu’après une journée du vendredi en Aragón, il s’annonce dans le top 5 ! On rappellera qu’il roule avec une KTM. Mais l’Espagnol est aussi réaliste que talentueux. En effet, la RC16 a des défauts et ils se révèlent particulièrement gênants en condition de course…

Pol Espargaró tient à lui seul le projet RC16 sur ses solides épaules. « Ce fut une bonne première journée, du moins lorsque nous avons roulé pour un tour rapide », a déclaré l’Espagnol, âgé de 27 ans. « La stratégie était correcte. Parce que nous avons renoncé le matin au pneu arrière tendre et l’avons utilisé l’après-midi. La FP2 était un peu une qualification pour tout le monde car il pourrait pleuvoir samedi matin. »

Cependant, l’équipier de Mika Kallio qui a remplacé Johann Zarco dans les circonstances que l’on sait insiste : « pour la course, je ne suis pas aussi fort que sur un seul tour. J’ai du mal à freiner, ce qui est généralement l’un de nos points forts. Cela s’est déjà produit à Misano. Nous bloquons la roue arrière trop tôt. Là où l’on gagnait du temps avant, nous avons des problèmes maintenant. Je dois donc trouver d’autres moyens pour aller plus vite. Nous avons du travail samedi, avec un peu de chance, nous serons déjà qualifiés pour la Q2. Je voudrais avoir une FP4 sur le sec pour pouvoir travailler sur les pneus pour la course, ce qui est urgent. »

Pol Espargaró a assuré que la moto était inchangée par rapport à Misano, aucune pièce neuve n’avait été installée. « Nous avons la même base qu’il y a une semaine. Mais mardi commence le test privé ici, le travail avec la moto 2020. »

« Nous changeons la moto, ce qui change également les résultats. Nous nous attendions à un très bon résultat au Sachsenring, il n’est pas arrivé. Ensuite, nous nous attendions à des problèmes à Misano, mais les craintes ne se sont pas réalisées. Nous nous sommes sentis beaucoup plus à l’aise que prévu. Et ici, j’ai des problèmes lorsque je pilote avec des pneus usés. Par le passé, nous n’avons pas rencontré ces problèmes ici. Je veux dire, l’adhérence est également plus faible qu’avant. Oui, la situation change. Nous changeons la moto, ce qui change les attentes et les résultats. »

La moto de Pol Espargaró bouge beaucoup à la sortie du virage vers la ligne d’arrivée. « Oui, apparemment la carcasse du pneu arrière est trop molle pour nous ici. Nous essayons d’améliorer ça. Mais on a tous le même pneu. Nous devons l’accepter et résoudre les problèmes. » Pol termine en rendant hommage à Marc Márquez pour sa performance dans la FP1 : « je ne sais pas comment il l’a fait. J’aimerais savoir ça. Mais pour le moment, il est très, très loin du temps que nous pouvons opposer ».

MotoGP Aragón J1 : chronos


Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP