Pecco Bagnaia, l’officiel Ducati, prévient que si cette première partie de saison de MotoGP livrera l’impression d’un duel entre trois pilotes Ducati et un autre équipé en Yamaha, cela ne reflétera que très partiellement la réalité. En effet, l’Italien, quatrième au championnat avec 32 points de retard sur Fabio Quartararo, leader au classement général, fait remarquer que, depuis le Mugello, c’est Miguel Oliveira et sa KTM qui sont au premier plan. Le Portugais et la machine autrichienne sont revenus à 57 longueurs. A ce rythme, ils intégreront vite le groupe de tête. La trêve estivale arrive à point nommé pour couper cet élan…

Mais avant, il faudra jouer la partition batave sur le tracé Assen par des conditions météo que l’on annonce délicates. De quoi, pour Oliveira et KTM, grapiller peut-être encore un peu plus sur le trio Ducati et Fabio Quartararo avec sa Yamaha. Dès Barcelone, ce dernier avait prévenu que le Portugais était à considérer dans la course au titre. C’est à présent au tour de l’officiel Ducati de tirer la sonnette d’alarme : « on voit quatre ou cinq constructeurs très forts dans ce championnat, c’est bien pour le spectacle. Miguel est l’un des pilotes les plus talentueux de la catégorie MotoGP. Lorsque vous roulez derrière lui, vous pouvez voir qu’il peut faire la différence par rapport aux autres. C’est définitivement quelqu’un qui peut se battre pour le titre », estime le Champion du Monde Moto2 2018.

Bagnaia Assen

Bagnaia : “j’aimerais être à nouveau sur le podium, que j’ai maintenant raté quatre courses d’affilée”

Lors des trois dernières courses, le pilote d’usine Red Bull-KTM Miguel Oliveira a fait trois podiums. Et malgré l’exploit réalisé au Sachsenring, il est plus à craindre pour le moment qu’un Marc Marquez encore en convalescence et qui regrette un passif de 90 points : “Marc a fait une excellente course dimanche dernier après tous les problèmes avec son bras et son épaule », a ajouté l’équipier de Jack Miller classé juste devant lui au championnat et à la tête de deux victoires cette année.

Une différence qui inspire à l’Italien cette réflexion : « attendons de voir les prochaines courses, parce que je dois et je veux être compétitif. J’aimerais être à nouveau sur le podium, que j’ai maintenant raté quatre courses d’affilée. Je dois remonter sur le podium et commencer à gagner des points sur Fabio ». Ce sera la mission de ce week-end, le dernier de compétition avec une trêve estivale qui se prolongera jusqu’à début août.

Pecco Bagnaia veut remonter sur le podium MotoGP

Le pilote piémontais Ducati est quatrième du championnat MotoGP avec 99 points contre les 131 du leader du championnat Fabio Quartararo. La course hollandaise sera la neuvième course de la saison, la dernière avant la trêve estivale. Voici ce qu’a dit « Pecco » qui a tout de même le tracé d’Assen tatoué sur le corps… « Je suis très heureux d’être de retour à Assen, une piste que j’aime beaucoup et où j’ai gagné à la fois en Moto3 et en Moto2, à tel point que je l’ai même tatoué sur le bras ! C’est une piste particulière et les conditions météorologiques ici seront certainement un facteur décisif ce week-end”.

Bagnaia termine : “sur le papier, nous ne faisons pas partie des favoris, mais même le week-end dernier en Allemagne, nous ne l’étions pas. En revanche, si je n’étais pas parti si loin dans la course du Sachsenring, j’aurais certainement pu me battre pour le podium. Nous réessayerons ce week-end ! Nous sommes à mi-parcours du championnat, il est donc important de pouvoir obtenir un autre bon résultat avant la trêve estivale. »



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, KTM MotoGP