Au terme de la première journée du vendredi du Grand Prix des Pays-Bas, Pol Espargaró affichait un large sourire se réjouissant même doublement de sa belle seconde place en constatant les difficultés de ses collègues de marque. Une taquinerie pour laquelle il a été puni par le sort ce samedi où il est passé à côté de ses qualifications. Aucun pilote Repsol ne pointe d’ailleurs dans le top 10 de la grille de départ, Honda ne devant son salut qu’à son compatriote Nakagami, quatrième, pratiquement à la surprise générale…

Entre Nakagami et Pol Espargaró, len sens de la marche s’est comme inversé durant la nuit du vendredi à samedi à Assen.  Et l’Espagnol qui clamait haut et fort après les deux séances d’essais libres qu’il n’avait jamais connu d’aussi bons moments depuis qu’il était sur une RC213V a été brutalement rappelé à la réalité… A une seconde du poleman Viñales sur sa Yamaha, l’homme de l’équipe Repsol Honda était énervé samedi après-midi…

« Avec le nouveau châssis, nous pouvons gagner beaucoup de temps, surtout sur cette piste où les virages sont si longs, mais mes qualifications ont été nulles » bougonne le cadet des Espargaró. « Je ne sais pas si c’était le châssis ou les pneus, je n’aurais probablement pas dû prendre le tendre à l’avant », s’agace le trentenaire. « Taka Nakagami a utilisé le médium. Je suis en colère contre moi-même de ne pas avoir changé le pneu avant au deuxième run en Q2 ».

Pol Espargaró

Pol Espargaró : “on fait ces erreurs à cause d’un manque d’expérience”

Pol Espargaró poursuit : « nous avons beaucoup de travail devant nous dimanche, car à partir de la 11e place sur la grille, nous aurons toujours les mêmes problèmes. Je suis juste énervé. Les adversaires connaissent si bien leurs machines, malheureusement je ne connais pas encore la mienne. En fin de compte vous devez tirer le meilleur parti de la moto, vous ne pouvez pas faire d’erreur. Pour moi c’est actuellement le cas que je tombe ou que je parte loin et la précision n’est pas disponible. On fait ces erreurs à cause d’un manque d’expérience, ce qui me fait très mal », souligne l’actuel douzième du championnat.

Il termine sur ce thème : « en hiver, nous avons eu trop peu d’occasions de faire des erreurs car les tests étaient très limités. Maintenant, nous devons vivre avec les erreurs que nous avons commises le week-end de course. Il arrive toujours qu’il faille d’abord faire une erreur pour ne pas la répéter. Choisir les mauvais pneus est aussi l’une des grosses erreurs d’un week-end de course ». Il conclut « nous devons faire demi-tour dimanche ». Une consigne aussi à appliquer pour son équipier Marc Marquez qui partira seulement 20e.

Pol Espargaró

MotoGP Assen J2 : qualifications

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team