Lorsque Johann Zarco est rentré à son stand avec sa RC16 pour abandonner le combat du Grand Prix des Pays-Bas, le team KTM est resté sans voix. De raisons techniques, il n’y en avait pas, et personne n’était en mesure de donner une explication à ce retrait de la compétition. Jusqu’à ce que le Français livre sa version…  

Johann Zarco s’est battu durant 17 des 26 tours au programme de la course d’Assen. D’abord avec conviction, puisqu’il s’est retrouvé dixième. Puis l’élan s’est brisé. « J’ai bien commencé. Les premiers tours m’ont fait plaisir, j’avais un bon rythme et j’ai remonté quelques positions » a déclaré le Français. « Mais j’ai souffert tout le week-end quand je devais tenir la moto. Elle bougeait beaucoup, tous les pilotes ont eu ce problème sur cette piste. C’est pourquoi je n’ai pas pu faire plusieurs tours d’affilée lors des essais. J’ai souffert du syndrome des loges au bras droit en course ».

« J’ai essayé de tenir la moto, mais j’ai commis des erreurs, j’ai donc perdu des positions. J’ai ensuite pris les courbes plus lentement. Mais je ne pouvais plus contrôler la moto correctement. C’est pourquoi j’ai préféré rentrer dans les stands avant de commettre une grave erreur ou de provoquer un grave accident. C’est douloureux quand vous devez abandonner. Je ne l’avais jamais fait auparavant, mais aujourd’hui je l’ai fait. Je dois y travailler. Je ne sais pas si je peux tout changer jusqu’au Sachsenring. Mais vient ensuite la pause estivale, et nous aurons l’occasion de passer à autre chose ».

« Le Sachsenring est une piste complètement différente » poursuit l’équipier de Pol Espargaró. « Je ne sais pas à quoi m’attendre là-bas. Je souhaite pouvoir y tirer le meilleur de la situation, comme je l’ai fait ce week-end également. Je veux vraiment finir la course. J’y trouverai peut-être moins d’inconvénients de la piste. J’espère que je serai plus détendu. Ici, sur cette piste difficile, je ne pouvais pas me préparer suffisamment pour la course. Les adversaires ont également souffert. Mais au moins ils ont pu finir la course ».

« Assen est une piste exigeante, j’avais le même problème aujourd’hui comme au cours des deux dernières années. Mais à ce moment-là, j’étais capable de contrôler le problème » a déclaré le pilote de l’usine Red Bull KTM. « Cette fois, le problème était plus grave. Parce que la moto a bougé dans beaucoup d’autres endroits. Après tout, les dix premiers tours ont été agréables, alors j’ai pu atteindre un bon rythme et garder la dixième place. J’ai réussi à doubler certains adversaires et à gérer la moto comme un pilote. Mais je dois compenser les inconvénients de la KTM, cela me détruit ».

« J’ai dû abandonner car après quelques erreurs, j’ai senti que je ne pouvais plus contrôler la moto. Nous travaillons beaucoup sur elle, ce qui me donne le sentiment et la possibilité de m’améliorer. Mais avec les 1 000 modifications que nous avons apportées, nous n’avons jamais rencontré les bons réglages. Ce n’est pas facile. Rétrospectivement, vous êtes toujours plus intelligent. Peut-être vaudrait-il mieux garder quelque chose de constant et travailler sur cette base. Nous devons donc tester du nouveau matériel, même si c’est vraiment difficile. Mais alors la préparation pour la course en souffre ».

On rappellera que son compatriote Fabio Quartararo s’était fait opérer du syndrome des loges, également au bras droit, avant de se rendre à Assen. A la fin de la course batave, le pilote Petronas Yamaha a fini épuisé et en se tenant le bras dans le parc fermé en grimaçant de douleur. Une opération serait-elle en vue pour Zarco ? Sur Speedweek, il exclut catégoriquement une chirurgie pendant la pause estivale : « je ne subirai pas d’opération. Ce n’est pas la solution. Je n’ai jamais eu ce problème auparavant. Je ne suis pas assez détendu quand je suis sur la moto. Les meilleurs pilotes renoncent à cette intervention. Fabio a subi cette opération. Mais il est plus jeune. Je ne la laisserai pas faire. Je veux m’améliorer. Je veux retourner au sommet, mais sans chirurgie ».

Prochain rendez-vous dans une semaine pour le Grand Prix d’Allemagne…

MotoGP Assen J3 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP