Maverick Viñales s’est élancé de la pole position dans ce Grand Prix des Pays-Bas à Assen qu’il a finalement terminé second derrière son équipier Fabio Quartararo. Mais l’actualité de l‘Espagnol n’est pas rythmé par cette prestation batave qui pourrait théoriquement lui remonter le moral après la débâcle d’il y a une semaine en Allemagne, où il pointait carrément dernier. Car sa trêve estivale, il va la passer à penser à son avenir. Ainsi, s’il ne confirme pas, loin de là, qu’il ira chez Aprilia en 2022, il reconnait que l’histoire avec Yamaha se termine…

La rumeur qui s’est répandue comme une traînée de poudre ce dimanche à Assen, et voulant que, d’une part, Viñales quitte prématurément Yamaha pour, d’autre part, rejoindre les rangs d’Aprilia est évidemment arrivé jusqu’à la source d’inspiration qu’est le pilote. Ce dernier n’a pas occulté le sujet lors de sa conférence de presse. « Une chose est claire : je ne peux pas donner mon maximum chez Yamaha. Je dois retrouver ma vie et trouver ma direction. C’est parfois difficile. Mais je dois changer quelque chose. J’ai besoin de quelque chose où j’ai la possibilité de donner le maximum possible. A chaque course, à chaque tour et sur chaque tracé. »

Il ajoute : « il n’est pas possible que là où je suis je puisse obtenir tout mon potentiel ». Sur l’option Aprilia, il écarte la perspective : « pour l’instant, la seule étape est l’été. Quitter Yamaha est une option que j’envisage depuis le début de l’année car je ne suis pas en mesure de montrer mon potentiel ». Puis il termine : « c’est important de rentrer à la maison avec un podium. Puisque j’aurais pu donner beaucoup plus à bien d’autres occasions cette saison, nous allons revenir pour faire une deuxième moitié d’année encore meilleure ».

Viñales : “je dois retrouver ma vie et trouver ma direction

Au moins, il y aura une fin de saison avec la Yamaha. Cela ne se passera donc pas comme entre Johann Zarco et KTM. Le Français a d’ailleurs commenté la situation de l’Espagnol : « il ne se rend pas compte de sa chance. Chez KTM je ne faisais de podium ni de première place ». Mais Viñales est déterminé à mettre un terme à sa relation avec Yamaha : « je ne peux que dire à Yamaha ‘merci pour les opportunités’ » a commenté l’équipier de Quartararo. Des propos dignes d’un pot de départ…

Maverick Viñales n’a pas pu améliorer à Assen sa sixième place au Championnat du Monde sur la Monster Yamaha. Après neuf des 19 courses, l’Espagnol compte déjà 51 points de retard sur son coéquipier Fabio Quartararo, leader du classement général.

On rappellera que Viñales en est à son troisième chef mécanicien dans le box Yamaha. Ceci en deux ans de temps, sans que les résultats ne changent vraiment. Il a aussi abandonné son n°25 pour le 12 par superstition après la saison 2018.

Viñales

MotoGP Assen J3 : classement

Crédit classement motogp.com




Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP