Alberto Puig n’avait pas fait le voyage vers Austin mais il n’a cependant rien raté de l’événement. Il a même téléphoné à son pilote dès l’arrivée franchie faisant dire à ce dernier qu’il était « très important pour notre équipe, poussant tout le monde à la limite pour qu’on s’améliore à chaque saison ». Mais au Texas, l’homme providentiel de Honda, l’incontournable du Grand Prix des Amériques, c’était bel et bien Marc Marquez et le team manager du team Repsol en a volontiers convenu en faisant le bilan de cette unique escapade outre-mer de la saison.

Marc Marquez n’a peut-être pas réussi à préserver son invincibilité à Austin dans l’exercice de la pole position, mais il a retrouvé son rang de patron au Texas en remportant la septième course sur huit éditions consommées sur ce tracé qui a été cette année sous le feu de la critique. L’octuple Champion du Monde en a profité pour inscrire son deuxième succès de la saison après un Sachsenring que l’on empreinte aussi dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre.

« Nous avions fait un excellent test à Misano avant d’arriver au Texas, et toute l’équipe et les deux pilotes sont arrivés avec plus de motivation » raconte Alberto Puig. « Le circuit est traditionnellement une piste Honda, nous avons gagné de nombreuses fois et depuis 2013 la victoire n’a été manquée qu’une seule fois, lorsque Marc est tombé alors qu’il menait. C’est pourquoi nous nous attendions à un beau résultat, même si la situation cette année n’a pas toujours été facile ».

Il ajoute : « cependant, c’est un sentiment spécial car Marc a pu gagner à nouveau ici au Texas et remporter sa deuxième victoire dans ce qui est une saison très difficile pour lui. Nous avons eu quelques problèmes, mais Marc a su se contrôler et il a très bien géré la moto, il savait exactement quoi faire avec les pneus et comment il devait rouler. Nous sommes très contents de ce qu’il a fait ».

Le premier appel téléphonique de Marc après le triomphe était à PuigAlberto Puig n’oublie toujours pas Pol Espargaró

Un bonheur qui n’est cependant pas extatique puisque, de l’autre côté du box, il n’y avait pas de quoi pavoiser… « Cette victoire est très positive pour notre équipe, les gens qui travaillent sur la piste chaque week-end et aussi ceux qui font leur travail à l’usine ou sur le terrain. Le point négatif est que Pol Espargaró n’a malheureusement pas pu obtenir le résultat que nous attendions », précise ainsi Puig au sujet de la dixième place de l’équipier de Marc Marquez.

Au fait, ce succès de Marc Marquez a été aussi un moment historique pour l’usine Honda qui compte à présent pas moins de 450 podiums en Grand Prix : « c’est un chiffre incroyable et il met en lumière la grande histoire que Repsol et le HRC ont bâtie ensemble » commente Puig. « C’est particulièrement agréable d’obtenir quelque chose comme 450 podiums avec une victoire aussi importante que celle que nous avons eue au COTA. Maintenant, regardons vers l’avenir ».

Et cet avenir, c’est le retour sur le tracé de Misano pour le 16è Grand Prix de la saison qui compte 18 au calendrier : « le retour aux États-Unis après deux ans était une excellente nouvelle. Mais nous n’avons pas le temps de regarder en arrière et nous pensons déjà à Misano, où nous irons pour la deuxième fois cette saison. Nous avons beaucoup de données de course sur le test que nous avons fait. Nous espérons qu’avec cela, nous pourrons améliorer nos performances et continuer à nous battre pour le podium » termine Alberto Puig.

Marc Marquez a été célébré par son équipe Honda

 

MotoGP Austin : classement

Joan Mir

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team