C’est ce qui s’appelle savoir progresser… Le rookie et déjà vainqueur en Grand Prix en MotoGP Brad Binder était 21ème le matin et il a fini son après-midi à Barcelone carrément dans le trio de tête. Un sacré bond en avant que le Sud-Africain explique ainsi…

Brad Binder continue a se faire favorablement remarquer dans le peloton du MotoGP dont il est un nouveau venu. Mais il a déjà dans sa besace, sa réalisation dans la catégorie reine. Ce Grand Prix de Barcelone avait commencé doucement pour l’officiel KTM : « c’était vraiment difficile le matin. Je ne me sentais pas trop mal mais lors des deuxième et troisième sorties, je n’ai pas réussi à mettre correctement le pneu arrière à la température de fonctionnement. J’avais l’impression de conduire sur de la glace », a déclaré le Sud-Africain de 25 ans.

« Lors de la deuxième séance d’essais, j’ai fait monter des pneus neufs et cela m’a fait me sentir beaucoup, beaucoup mieux. J’ai retrouvé beaucoup plus de confiance dans la moto l’après-midi. En général, la KTM semble fonctionner assez bien ici à Montmeló. Mais c’est assez difficile car la prise en main n’est pas simple ici. Demain il sera important de faire un long run et de découvrir comment les pneus se comportent sur une plus longue distance et quand l’adhérence diminue ».

« Nous avons déjà bien mis en place certaines choses »

« Il est important que je puisse commencer la course avec beaucoup de confiance en moi. Ce matin, j’ai piloté une MotoGP pour la première fois sur cette piste, nous aurons donc encore beaucoup à faire demain. En tant que rookie en FP1, il est toujours difficile de tout comprendre correctement. Mais dans l’après-midi, nous avons déjà bien mis en place certaines choses » explique l’équipier de Pol Espargaró qui s’est montré bien moins à son avantage.

« La semaine dernière, nous avons eu un début de week-end agréable vendredi avec la 6e place, car nous étions très en retard sur certaines courses vendredi. Notre objectif est maintenant d’avoir une bonne qualification et d’entrer directement en Q2 après la FP3 » termine Binder. « Aujourd’hui j’ai réussi à bien faire mon travail. C’est vrai. Normalement, le vendredi a souvent été très difficile pour nous cette année. Tout va bien jusqu’à présent. Mais nous avons encore beaucoup de travail à faire demain », insiste lare le vice-champion du monde de Moto2.

MotoGP Barcelone J1 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP