Le début de saison de Brad Binder a été prometteur malgré des excès d’optimisme. Puis est arrivé Brno et sa retentissante première victoire en MotoGP, qui était aussi le premier succès de KTM dans la catégorie. A partir de là, on l’a mis au firmament. Une pression qu’il n’a pas tenue longtemps. Après sa victoire, Binder a terminé quatrième de la course suivante en Autriche. Puis la série de bons résultats a cessé. Depuis la Styrie, ses résultats ont été : huitième, douzième, abandon, onzième, douzième, onzième et abandon. Pendant ce temps, Alex Marquez a pris ses marques et lui dispute le titre de rookie de l’année. Le Sud-Africain veut réagir dans les trois épreuves restantes au calendrier…

Brad Binder est-il un accident sans lendemain ? Entendez par là que, depuis sa victoire en République tchèque, on n’a plus trop vu l’officiel KTM aux avant-postes. Pire, il commence à se faire défavorablement remarqué par les officiels. On rappellera ainsi que, pour avoir accroché Jack Miller au départ du dernier Grand Prix de Teruel, il abordera celui de Valence de ce week-end avec une pénalité à purger. Un « long lap » qui lui coûtera cher au moment où la course sera lancée…

Des signes de faiblesse qui inquiètent, d’autant plus que, pendant ce temps, Alex Marquez est monté en puissance et l’a rejoint en nombre de points au classement général pour lui contester le titre de débutant de l’année. Si le pilote Repsol Honda parvenait à ses fins, il clouerait au piloris le pilote officiel KTM qui avait une belle avance sur lui à mi-saison…

Se faire battre par Alex Marquez n’est pas envisageable

A trois courses de la fin de la saison, Binder et Marquez ont 67 points à leur actif. En tant que troisième recrue sur le terrain, Iker Lecuona (Tech-3-KTM) a 40 points de retard et n’a probablement que des chances mathématiques.

Binder ne peut être satisfait de la tournure des événements. Il annonce donc vouloir reprendre ses esprits et l’offensive : « j’ai connu des hauts et des bas cette année. Nous avons eu plusieurs baisses consécutives récemment. Je veux changer les choses à nouveau et terminer la saison comme je sais que nous pouvons la finir ».

« La vitesse est là, mais il manque quelques dixièmes de seconde, ce qui fait une grosse différence », pense le Sud-Africain au sujet des écarts serrés sur la piste. Il a profité du week-end libre écoulé pour se vider la tête avant le dernier triple de l’année : « je veux tout effacer et repartir à neuf à Valence » termine l’équipier de Pol Espargaró.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP