En MotoGP comme ailleurs, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Puisque Andrea Iannone est empêtré dans une procédure judiciaire dans le but de voir sa peine le condamnant à une suspension de 18 mois pour cause de dopage  reconsidérée, il ne peut pas toucher à son Aprilia RS-GP qui, elle-même, ne peut pas rester orpheline. C’est donc le pilote d’essai de la firme de Noale qui va être mobilisé comme titulaire. Il s’agit d’un Bradley Smith qui a appris une chose durant ces derniers temps…

Celui qui est monté sur le podium avec un team Tech3 qui faisait alors rouler des Yamaha a connu ensuite des moments plus discrets dans sa carrière. Officiel KTM, il a perdu son poste parce qu’il n’était pas assez véloce, et il a trouvé refuge chez Aprilia pour une fonction de pilote test. Il a aussi épousé la cause du MotoE pour garder les sensations de la course en peloton.

La carrière de Bradley Smith semblait ainsi devoir se dérouler dans l’ombre avant que le ciel ne tombe sur la tête d’Andrea Iannone. Ce dernier est carrément suspendu et en attendant un verdict final à son affaire de dopage, c’est l’Anglais qui assurera l’intérim aux côtés d’Aleix Espargaró.

Une chance de montrer sa compétitivité

Une trajectoire compliquée que l’Anglais commente ainsi sur crash.net : « j’apprends à être patient. Tant que je n’ai pas quelque chose de concret devant moi, il est difficile de dire combien de temps je vais courir cette saison. Le procès d’Andrea ne semble pas vouloir se dérouler avant les deux premières courses, donc nous sommes en quelque sorte assis à attendre qu’Aprilia appuie sur le bouton vert. A partir de maintenant, je prévois d’être au premier round ».

De ce fait, Bradley Smith ne pourra pas honorer de sa présence la grille de la Coupe du monde MotoE. Il est mobilisé durant les tests en cours à Misano. Et si Joe le Maniac se retrouvait définitivement crucifié par la justice ? Le directeur sportif Massimo Rivola lui a déjà donné sa feuille de route : « l’année dernière, Bradley était en mode pilote d’essai sur ses jokers. Cependant, nous sommes sûrs que s’il devient un pilote régulier en étant capable de gérer plus de courses, il s’améliorera. En tant que pilote, vous devez appuyer à nouveau sur un interrupteur dans votre cerveau. Je m’attends à ce que Bradley trouve ce commutateur et soit compétitif. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini