Valentino Rossi a pris un coup de jeune lors du Grand Prix d’Andalousie, alors qu’il avait pris un coup de chaud, au sens propre comme au lors du Grand Prix d’Espagne disputé une semaine auparavant sur le même tracé de Jerez. Entre temps, un bras de fer politique a été gagné contre les ingénieurs Yamaha. C’est avec cette troisième place encore dans sa mémoire que le Doctor arrive à Brno, un circuit très spécial pour lui. Et pour cause…

C’est en effet sur ce site de 5,4 kilomètres situé juste à l’extérieur de la capitale morave, que Valentino Rossi a célébré sa première victoire en Grand Prix dans la catégorie 125 il y a 24 ans. Ce triomphe a été suivi d’une victoire en 250 cm3 en 1999, d’une victoire en 500 cm3 en 2001 et l’Italien de 41 ans a remporté les courses de MotoGP en 2003, 2005, 2008 et 2009.

Jusqu’à présent, le neuf fois champion du monde est monté 14 fois sur le podium à Brno, mais il y a toujours de la place pour plus de trophées dans sa vitrine. Après sa troisième place au Grand Prix d’Andalousie, célébrée par ses fans du monde entier, force est de constater que le «Doctor» doit encore être pris en compte dans la bataille pour les places sur le podium.

« Brno est toujours un week-end spécial pour moi »

« Brno est toujours un week-end spécial pour moi », a déclaré le vainqueur en Grand Prix, à 115 reprises. « J’ai remporté mon premier Grand Prix sur cette piste en 1996, cela restera à jamais gravé dans ma mémoire. Le podium lors de la dernière course à Jerez a été un excellent résultat pour moi et a suscité beaucoup d’émotions. »

« Habituellement, l’ambiance dans les tribunes est vraiment fantastique, mais malheureusement, nous devons piloter devant des tribunes vides cette année. Cela n’enlève rien à tout cela. C’est une piste que j’aime beaucoup, alors nous allons essayer de faire une bonne prestation pour les fans qui regardent à la télévision à la maison ».



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP