Les tergiversations d’Andrea Dovizioso au sujet de son avenir ne sont visiblement pas au goût de tout le monde en Italie. Sa culture de la précision, son approche chirurgicale des choses de son métier l’enveloppent d’une froideur qui s’est ressentie dans le box Ducati quand il y était le leader. Une tendance qui est maintenant une évidence au vu de l’actuelle ambiance affichée par l’écurie rouge depuis le début de la saison avec Miller et Bagnaia. Aujourd’hui, il teste pour Aprilia et réserve sa réponse sur une éventuelle collaboration en MotoGP en 2022. Ce qui ne manque pas de titiller l’imagination de ses compatriotes, et notamment des ducatistes…

Andrea Dovizioso a beaucoup apporté au palmarès Ducati lorsqu’il était pilote de Desmosedici, mais la fin de l’histoire ne s’est pas vraiment bien finie sur le plan des relations humaines. Des remarques acerbes ont fusé, faisant poindre des rancœurs et laissant à penser que la marque faisait peu cas de ses pilotes. Ce qu’elle a énergiquement démenti. Cette année, elle ne manque plus une occasion pour montrer tout le contraire avec Miller, Bagnaia, mais aussi Zarco et Martin.

Les ducatistes ont peut-être été blessés par cet épilogue. Maintenant que l’on parle d’un retour de Dovizioso en MotoGP avec Aprilia, on s’en donné à cœur joie. Son approche à fleurets mouchetés de la RS-GP donne l’idée d’un grand professionnel, mais suscite aussi l’agacement. On rappellera qu’un média italien y voit le comportement d’une diva aux charmes flétries. Mais la toile s’est aussi jouer de l’ironie…

Dovizioso : Italjet confirmerait un contrat signé avec Aprilia

Ainsi, sur le thème de « Dovizioso développe », cheval de bataille du triple vice-champion du monde, des ducatistes s’en sont donnés à cœur joie. Voici un florilège de leur imagination vu par MOW. Qui aime bien châtie bien dit-on … Cela étant dit, Dovi a vraiment collaboré avec Italjet pour la création du nouveau scooter Dragster, une icône des années 90. « Italjet Dragster est un concentré d’énergie » a déclaré Dovi. « Je suis heureux de pouvoir contribuer avec les techniciens à la mise au point. Ce sont les détails qui font la différence et dans Dragster les détails sont très précis ».

Mais que vient donc faire Dovizioso dans ce projet ? La réponse est peut-être ici : Italjet est une marque indépendante qui pourrait être absorbée par le groupe Piaggio qui comprend également Aprilia. Ce qui remet les choses en perspective et donne du crédit à l’idée d’un accord déjà signé avec Aprilia. Le dernier week-end de mai sera celui du Grand Prix d’Italie… Le cadre idéal pour une annonce ?



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini