Aprilia fait partie avec Suzuki des six constructeurs engagés en MotoGP à revenir bredouille du Grand Prix de France. Cependant, si la marque japonaise regrettait de voir ses deux pilotes par terre, ceux de la RS-GP se lamentait au contraire d’une trahison de leur moto. Les machines de Noale ont en effet stoppé tout service avant la ligne d’arrivée d’une course où il y avait un bon coup à jouer. Tant Aleix Espargaró que Lorenzo Savadori, au talent révélé sous la pluie lors des qualifications, étaient comme assommés par ce coup du sort…

Si Andrea Dovisioso a regardé le dernier Grand Prix de France, il pourra se dire qu’il y a du travail à faire sur la fiabilité de la RS-GP. Les deux, en effet, n’ont pas supporté la pluie du Mans et ont successivement abandonné leur pilote à leur triste sort. Aleix Espargaró en étant réellement désolé : « je suis très frustré », a déclaré le pilote de l’Aprilia Racing Team Gresini après son premier zéro pointé cette année. « Je n’avais pas eu le problème de ne plus pouvoir compter sur ma moto depuis longtemps, mais c’était quand même un week-end difficile. J’ai déjà eu des problèmes avec le moteur samedi et j’ai chuté deux fois ».

La course en format flag to flag était pourtant une opportunité pour le constructeur outsider : « je me suis senti très bien pendant les quatre ou cinq premiers tours sur le sec. Quand la pluie est tombée, j’ai rattrapé Marc et Nakagami. Rins était un peu plus rapide que moi, il était déjà troisième ou quatrième. La pluie m’a mis très en colère et j’ai perdu quelques places dans le premier tour de pluie. Mais j’ai pu me rattraper après le changement de moto. J’ai rattrapé quelques places quand j’ai eu Valentino, Lecuona, Petrucci, mon frère, Viñales et ainsi de suite, en seulement deux tours ! Pour une raison quelconque, je me sentais très fort sur le mouillé pour la première fois depuis de nombreuses années ».

« Mais ensuite j’ai été éliminé, et c’est dommage. Il aurait été très important de prendre les points pour la cinquième ou la sixième place. Cela aurait été facile à faire ici au Mans. Et cela aurait été utile pour ma situation en championnat du monde, car de nombreux autres pilotes autour de moi ont fait des erreurs. Nous avions de bonnes chances de quitter le Mans avec une cinquantaine de points au classement général. Cela aurait été un beau résultat après cinq courses ».

Aprilia Espargaró

Aprilia quitte la France avec un zéro pointé

Mais l’Aprilia RS-GP21 a laissé tomber l’Espagnol après 16 des 27 tours. Son équipier Lorenzo Savadori n’a pas été plus verni : « je ne peux pas non plus dire si Lorenzo a eu le même problème technique que moi » dit l’aîné des Espargaró. Et l’Italien, qu’en pense-t-il ? « Au départ, j’ai perdu un peu de terrain à cause d’un contact avec un autre pilote, puis quand la pluie est arrivée, j’ai changé de moto et j’ai immédiatement essayé de combler l’écart. Je le faisais, je roulais bien, mais un problème technique m’a obligé à abandonner. Cependant, ce fut un week-end important pour moi, j’ai affronté ces conditions pour la première fois en MotoGP et j’ai continué à grandir. Ce dernier reste mon objectif principal ».

Il est maintenant prévu qu’Aleix Espargaró aille se faire opérer du syndrome des loges. Mais après cette bérézina dans la Sarthe, il se pose des questions : « après ce chiffre zéro, c’est une décision difficile d’avoir une opération maintenant, car cette procédure n’est pas facile. J’ai perdu beaucoup de points ici que je dois rattraper au Mugello. Je dois montrer une course forte là-bas. Il est difficile de dire si je serais plus fort là-bas sans chirurgie peu de temps auparavant. Je crains se souffrir à nouveau après le Mugello. J’ai mes doutes. En même temps, je ne veux pas repousser l’histoire pour toujours. C’est pourquoi j’aurai très probablement une opération ». Le Grand Prix d’Italie est prévue pour le 31 mai. Et Aleix Espargaró s’est fait opérer !

MotoGP France Le Mans J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Savadori, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini