La saison MotoGP 2019 vient à peine de s’achever que les pilotes ont déjà le regard tourné vers 2020. Il est de bon ton tout de même, de jeter un coup d’œil en arrière pour tirer les leçons de ses erreurs, pour mettre à profit ses réussites en vue de bien préparer l’avenir. Cal Crutchlow s’est prêté à cet exercice, en faisant le point sur sa saison passée, sur celle à venir qui pourrait être la dernière avant qu’il ne mette un terme à sa carrière comme l’a fait récemment un certain Jorge Lorenzo…

En 2020, cela fera 10 ans que Cal Crutchlow officie en MotoGP. Après les derniers événements, faisant suit à l’annonce du départ en retraite de Jorge Lorenzo, le Britannique se tâte pour suivre la même voie que le Majorquin. L’idée fait ainsi son chemin et pourrait bien devenir réalité en 2021.

« Comme vous le savez tous, je vais courir l’année prochaine. Peut-être que ce sera mon dernier contrat, peut-être que je prendrai ma retraite plus tard » a expliqué le pilote de Coventry.

Mais les rumeurs sur le retrait de Cal Crutchlow ont toujours été d’actualité. « Il y a deux ans, lorsque j’ai signé pour le renouvellement de mon contrat actuel, j’avais déjà compris qu’à un moment donné il fallait songé à arrêter. C’est donc une chose à laquelle il faut réfléchir. Peut-être que l’année prochaine je gagnerai les cinq premières courses et que je déciderai ensuite de passer à autre chose ou que je me dirai que c’est suffisant » indique-t-il.

Pour l’heure, le pilote LCR se remet physiquement des chutes dont il a été victime cette saison, pour commencer 2020 le plus en forme possible. Il ne faut pas oublier que le pilote de 34 ans a subi une série de blessures qui peut influencer son choix à quitter la compétition, la plus grave étant celle de Phillip Island en 2018.

Il y a un mois, Jorge Lorenzo annonçait qu’il avait fait le choix de prendre sa retraite après sa lourde chute à Assen. Une situation qui a rappelé à Crutchlow, un état d’esprit qui était le sien en 2018 après sa chute à Philipp Island. « Quand il est tombé et il se l’est dit plus tard, maintenant cela suffit… Je comprends Jorge Lorenzo à ce sujet. Quand je suis tombé lourdement l’année dernière, c’était pareil pour moi. » Même si le pilote LCR Honda a tout de même décider de continuer l’aventure MotoGP.

Cependant, Cal explique qu’il s’identifie plus à Marc Márquez qu’à Jorge Lorenzo dans le fait d’être dur au mal. « Quand je suis tombé à ce moment-là, j’ai aussi eu le sentiment “c’est ridicule”. Car une heure plus tard, je préparais déjà mon retour à Valence. Évidemment, c’était impossible, mais dans ma tête, je voulais y retourner. Marc (Márquez) me ressemble davantage. Avec quelqu’un de plus sensible comme Jorge c’est encore différent » conclut le coéquipier de Takaaki Nakagami, toujours convalescent, et remplacé lors des trois dernières courses de la saison par Johann Zarco.

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda