La vie d’un pilote n’est décidément pas simple. Elle est tellement intense que l’on peut d’ailleurs se demander si elle lui appartient vraiment. Alors qu’il la joue à chaque fois qu’il prend la piste avec sa moto. Un doute qui a surgi lorsqu’il a été évoqué une possible sanction pour Marc Márquez en raison de son absence au FIM Award à Monaco. On rappellera tout de même qu’il sort d’une opération à l’épaule droite…

Marc Márquez l’a échappé belle. Pour ne pas être allé au gala de la FIM sur le rocher de Monaco, dimanche soir, il aurait pu être sanctionné. L’article 60.7 du Code du Sport de la FIM précise en effet qu’un pilote ayant remporté un titre mondial, dans quelque classe ou discipline que ce soit, doit être présent, aux frais de la FIM, lors de la cérémonie. Un pilote qui n’assiste pas à la cérémonie sera soumis à une amende allant de 10 000 à 100 000 francs suisses. »

C’est un collège de juges de la FIM, qui évalue les justifications. Ainsi, par exemple, en 2011, Casey Stoner, champion du MotoGP, a été sanctionné. Des années auparavant, son compatriote Mick Doohan avait aussi séché le gala. Il avait dit qu’il n’avait pas eu le temps d’arriver. Il avait été sanctionné de 10 000 francs suisses. L’Australien avait fait appel et, par le biais d’avocats, il a prouvé qu’il ne pouvait pas se rendre au gala. La sanction a été révoquée.

Heureusement, dans le cas de Marc Márquez, la justification semble plus que claire : il a été opéré à l’épaule droite mercredi dernier. Il a été libéré jeudi après-midi et le gala était dimanche. En outre, le pilote a lui-même envoyé un message vidéo depuis son domicile à Cervera. « Bonjour à tous. Comme vous le savez, ils m’ont opéré. Félicitations à tous les champions qui sont présents. J’espère y être l’année prochaine », a-t-il déclaré. En outre, pour sa représentation, son père, Juliá, qui a reçu le prix, et son agent, Emilio Alzamora, comme le frère Álex, en tant que champion de Moto2, étaient présents.

Pour être certain que la raison l’ait emporté, le média Marca a consulté le président de la Fédération internationale pour avoir sa version : « de toute évidence, nous ne sanctionnerons pas Marc Márquez pour des raisons que nous connaissons tous. Il voulait même venir, mais les médecins l’ont empêché », a-t-il déclaré. On est soulagé…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team