Le pilote anglais Cal Crutchlow, né à Coventry le 29 octobre 1985, a toujours été marginal par rapport à ses collègues et adversaires. Avant d’être récompensé dans son pays pour avoir été « le premier Britannique à remporter un Grand Prix en catégorie reine depuis Barry Sheene en 1981 », Crutchlow s’est mis progressivement en valeur en gagnant en 2006 le British Supersport Championship, puis en 2009 le Championnat du Monde Supersport sur une Yamaha R6.

Il rejoignit ensuite les rangs de l’équipe Tech 3 avec qui il monta six fois sur le podium entre 2011 et 2013, avec comme coéquipier Andrea Dovizioso. Cal passa ensuite un an chez Ducati au sein du team officiel, avec un seul podium en 2014 (troisième en Aragón). Il trouva par la suite son bonheur et une certaine stabilité chez Lucio Cecchinello à partir de 2015. Alors sur Honda, il s’imposait à Brno et à Phillip Island en 2016, puis en Argentine en 2018.

La meilleure position de Crutchlow au classement final d’un Championnat du Monde MotoGP est la septième, obtenue en 2016 et 2018. Il est monté 19 fois sur le podium et a réalisé quatre pole positions, toujours en catégorie MotoGP, puisqu’il n’a jamais couru en Moto3 ni en Moto2 (Assen et Brno en 2013 sur Yamaha Tech 3, Silverstone en 2016 et Jerez en 2018 sur Honda LCR).

Cal s’est marié en juillet 2014 avec Lucy Heron – la nièce de l’ancien pilote de GP Tom Heron – et ils ont eu la joie d’accueillir leur fille Willow le 2 août 2016.

Comment se porte Cal et sa petite famille dans les circonstances actuelles ?

« Tout le monde est dans le même bateau en ce qui concerne la course. Je pense avant tout qu’il est très important que le monde entier revienne plus fort après ce virus et cette situation », a déclaré Crutchlow à GPOne.com.

« Nous voulons tous courir, nous savons que les équipes, la FIM et Dorna font de leur mieux pour démarrer la saison et reprendre les courses, mais nous devrons le faire quand ce sera possible. »

« Nous apprécions tout le travail que les gens font dans les coulisses de la course moto, mais le motocyclisme n’est qu’une petite partie du monde pour le moment. »

« C’est notre monde, mais partout dans le monde, les gens font tout pour nous – les médecins, les infirmières, les scientifiques et les gouvernements – et nous devons apprécier tout ce qu’ils font pour nous. »

« Nous devrons voir plus tard dans l’année pour prendre des décisions à partir d’eux et de leurs conseils. J’espère que nous pourrons courir cette année à un moment donné, le plus tôt sera le mieux. »

Concernant sa propre carrière, Cal a expliqué que « J’ai été très heureux ces dernières années avec Honda et l’équipe LCR, et bien sûr, nous avons déjà entamé des discussions pour le futur dès le début de l’année lorsque les essais ont eu lieu. »

« Je dois leur parler davantage dans les mois à venir, en espérant rouler pour eux en 2021. Il n’y a aucune raison que je puisse pas ou que je ne doive pas, et j’espère que cela se produira. »

 

 

Ci-dessus : “Joyeuses Pâques”

Source : GPOne.com

Photos © LRC Honda



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda