Durant la période de confinement, il a été celui qui a souvent été cité comme une référence par ses pairs encore en fonction. Une justice enfin rendue pour un Casey Stoner dont le talent brut a été adoubé par les acteurs du paddock, Valentino Rossi compris. L’Australien s’est retiré en pleine gloire surtout parce qu’il ne supportait plus l’ambiance générale. Ensuite, il a connu des soucis de santé, mais, à présent, il semble reprendre à ce point du poil de la bête qu’il avoue le désir de s’impliquer à nouveau en MotoGP. Pour quelle mission ? Le double Champion du Monde Ducati et Honda répond…

Entre Casey Stoner et le monde de la course, ça n‘a jamais été un long fleuve tranquille. Autant, sur la piste, ses compétences n’étaient jamais remises en cause, souvent, en coulisse, il était difficilement vivable. Un trait de caractère qui puisait aussi sa source dans un mal-être au sein de ce milieu superficiel, alors que lui n’est qu’authenticité à l’état le plus brut.

La retraite prématurée était au bout du chemin. Ouvrant notamment la voie à un Marc Marquez contre qui il n’a donc jamais jouté. Un rendez-vous manqué qui amène néanmoins Stoner à réfléchir… « Je ne pense pas beaucoup à ce qui se serait passé si je n’avais pas pris ma retraite. J’aurais combattu pour plus de championnats et je ne sais pas si je les aurais gagnés ou non. C’est quelque chose que nous ne saurons jamais ».

« Un jeune homme prometteur ne me voulait pas dans les parages »

Cependant, il sait ceci… « J’ai eu des postes chez Ducati et pendant un court moment chez Honda, mais il y avait la pression d’un jeune homme qui était en pleine ascension et qui ne me voulait pas dans les parages ». Une remarque qui mérite attention, sachant que celui qui n’est pas cité n’était pas chez Ducati… Elle en dit long sur son influence, qu’il faudra garder en mémoire lorsque l’arrivée de Pol Espargaró en lieu et place de son frère sera officielle…

Cela étant dit, et peut-être contre toute attente, le Casey Stoner casanier et peu enclin aux à-côtés de la compétition se trouve une vocation à s’investir malgré tout, pour aider : « parfois, j’ai le désir de revenir. Pas nécessairement pour courir. Ce que j’aimais le plus ce n’est pas la course mais les essais et les qualifications avec l‘équipe. Je pense que je peux encore beaucoup à donner à mon sport. Je pense que je peux être une aide en dehors du box. Je sais comment gagner des courses. On va attendre de voir comment cette histoire de Coronavirus tourne. Mais j’aimerais être un peu plus impliqué en MotoGP à l’avenir ». Voilà un appel relayé par Marca qui mérite considération !




Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team