Depuis une semaine, à Misano, la rumeur d’une réelle chance de voir Luca Marini rejoindre le MotoGP par le biais d’une Ducati, à l’instar d’Enea Bastianini, a pris une réelle ampleur. D’autant plus que le grand frère Valentino Rossi a encouragé la perspective tandis que son fidèle bras droit, Uccio Salucci, a avoué qu’il avait pris langue avec le team Avintia pour la concrétiser. Mais ça, c’était avant que le directeur sportif de Ducati ne vienne plomber l’ambiance en affirmant qu’il n’y avait pas de place de disponible. Enfin, a priori

Lorsque le confinement a stoppé une saison de Moto2 qui venait de s’entamer au Qatar, d’aucuns disaient qu’une génération allait être sacrifiée. Le temps s’étant arrêté, aucun pilote de Moto2 ne pourrait cette fois prétendre à monter en MotoGP. Puis Jorge Martin a affirmé avoir une option Ducati. Enena Bastianini a même signé un contrat avec la marque et a donc déjà sa place assurée. Voilà à présent que se pointe Luca Marini, avec, toujours, Ducati comme constructeur possible.

Ce qui nous en fait trois… Mais un seul a un contrat à ce jour et c’est Bastianini. Le cas Marini a été mis en exergue, de part la configuration des lieux, puisque Misano est une annexe de l’académie VR46, et par sa lignée. Mais de tout ça, le directeur sportif Paolo Ciabatti n’en a cure. Sur Sky Sport, il remet ainsi les choses à plat : « ce qui est certain, c’est que l’équipe Avintia a un accord avec Tito Rabat également pour 2021, donc une éventuelle inclusion de Luca Marini dépendra de l’équipe et de Tito Rabat. Quant à l’autre pilote, je dirais qu’il n’y a pas de nouvelles.  Le but est de mettre Enea Bastianini dedans et nous l’annoncerons dès que possible ».

Ducati révélera tout à Barcelone

« En ce moment, il y a une certaine excitation autour de cette situation, qui sera résolue par la course de Barcelone. Je pense que Luca fait un excellent travail, qu’il fait un championnat extraordinaire. Il mérite de passer en MotoGP l’année prochaine, mais les contrats sont entre Rabat et Raul Romero, donc si cette chose doit avoir une évolution différente, ils devront le décider, car ce sont eux qui ont signé pour 2021 ».

Quant à l’équipe officielle, Ciabatti a révélé : « nous avons des idées claires, mais nous avons décidé d’attendre le retour de Bagnaia , qui a été fantastique. Lors du Grand Prix de Catalogne, nous annoncerons à la fois la composition officielle et celle de Pramac ».

On rappellera que, pour le cas Avintia, deux options apparaissent : une reprise par les couleurs Leopard, ou une poursuite avec l’aide de la VR46, qui placerait alors Luca MariniBastianini, quant à lui a un contrat Ducati.

Paolo Ciabatti, Ducati Team

 



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing