Si, chez Ducati on a le sourire avec un bilan impeccable à ce stade de la saison, on ne boude pas moins son plaisir chez Suzuki. Car, figurez-vous que l’objectif principal est déjà atteint ! Il a eu lieu dès le troisième Grand Prix de l’année, à Austin. L’idée maîtresse était donc de remporter une victoire. Un but finalement bien modeste au regard des qualités actuellement déployées par la GSX-RR avec un rigoureux Álex Rins dessus. Alors pourquoi ne pas espérer plus si affinités ?

Suzuki est déjà serein pour le reste de la campagne 2019. En effet, les troupes de Davide Brivio ont ramené à Hamamatsu la victoire qui était la cible du millésime : « pour être honnête, entre nous, nous avons commencé la saison avec le désir de gagner une course, mais je ne l’ai dit que dans le secret des réunions d’équipe », a commenté Davide Brivio, qui a vaincu Valentino Rossi au Texas. « Je suis donc heureux que ce soit arrivé et que tous nos ingénieurs japonais soient récompensés car nous avons amélioré la moto en hiver, nous n’avons pas fait de révolution, mais beaucoup de petites choses, beaucoup de petits ajustements ici et là ».

« Comme Álex Rins l’a dit, nous avons clôturé l’hiver avec une moto qui n’est peut-être pas parfaite. Nous souffrons en ligne droite, comme l’a montré le Qatar, mais globalement, le solde est équilibré, nous sommes bons dans les virages, nous pouvons donc compenser », a déclaré Brivio.

« L’une des caractéristiques les plus impressionnantes de la Suzuki est que, tout en étant efficace dans les virages à grande vitesse, elle reste douce pour les pneus. Nous utilisons davantage le bord du pneu, car nous devons être plus rapides et c’est ce que les autres constructeurs utilisent peut-être moins. Mais malgré cela, il semble que notre GSX-RR soit assez indulgente avec le pneu, c’est plutôt bon… Le point faible ? Le moteur ».

Álex Rins est troisième du championnat, à cinq points du leader Dovizioso. Les quatre premiers sont réunis en neuf points seulement avant l’échéance de Jerez, début mai.

Classement Championnat MotoGP après Austin :

1 Andrea Dovizioso Ducati 54
2 Valentino Rossi Yamaha 51 -3
3 Álex Rins Suzuki 49 -5
4 Marc Márquez Honda 45 -9
5 Danilo Petrucci Ducati 30 -24
6 Jack Miller Ducati 29 -25
7 Takaaki Nakagami Honda 22 -32
8 Cal Crutchlow Honda 19 -35
9 Pol Espargaró KTM 18 -36
10 Fabio Quartararo Yamaha 17 -37
11 Franco Morbidelli Yamaha 16 -38
12 Maverick Viñales Yamaha 14 -40
13 Aleix Espargaró Aprilia 13 -41
14 Francesco Bagnaia Ducati 9 -45
15 Joan Mir Suzuki 8 -46
16 Miguel Oliveira KTM 7 -47
17 Jorge Lorenzo Honda 7 -47
18 Andrea Iannone Aprilia 6 -48
19 Johann Zarco KTM 5 -49
20 Tito Rabat Ducati 1 -53
21 Hafizh Syahrin KTM 0 -54
22 Karel Abraham Ducati 0 -54

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar