Marc Marquez arrive sur un de ses tracés fétiches ce week-end. En effet, il n’a jamais connu la défaite sur le Sachsenring depuis 2010, si bien que le Grand Prix d’Allemagne est traditionnellement pour lui une formalité, comme d’ailleurs l’est aussi celui d’Austin au Texas. Seulement voilà, les choses ont changé depuis une lourde chute lors du Grand Prix d’Espagne à Jerez en juillet 2020. L’octuple Champion du Monde est certes de retour sur la piste, cependant, il est encore très loin de sa forme au guidon d’une Honda qui semble être comme la pire d’une série qui n’était déjà pas facile. Son ancien rival Dovizioso observe tout ça et donne son ressenti…

Marc Marquez est revenu à la compétition cette saison lors du Grand Prix du Portugal et cela a été d’abord un grand soulagement. Mais les meetings se sont succédé et l’inquiétude s’est d’abord installée puis n’a cessé de grandir sur la capacité du pilote à recouvrer ses immenses moyens. Avec lesquels il faisait, seul, la différence, au guidon d’une Honda que personne d’autre que lui n’arrivait à mettre au sommet.

Revenu, pour ainsi dire, parmi le commun des mortels, le surdoué n’a plus la capacité de se mettre au-dessus de la mêlée. Marc Marquez en a bien conscience et ne manque d’ailleurs jamais une occasion pour le rappeler. Mais tout de même, cette souffrance à chaque fois visible et les épilogues dans le bac à gravier inquiètent. Par exemple du côté de son ancien rival entre 2017 et 2019. Il s’agit d’Andrea Dovizioso qui commente : « vu de l’extérieur, il semble loin de sa forme physique idéale. C’est un gros problème pour un pilote qui comble les lacunes de la moto avec une approche physique. De plus, Honda n’a pas progressé comme les autres constructeurs ces deux dernières années ».

Et pourtant, au sujet de la Honda, on décelait en fin de saison passée un mieux, grâce au travail à l’époque encensé du pilote tests Stefan Bradl. Durant l’intersaison, Pol Espargaró semblait s’adapter rapidement à RC213V. Puis la campagne 2021 a commencé et tous ces signes encourageants ont disparu…

Marc Marquez ferme sur sa position sur le fait de rester à la maison si…

On ne sait combien de temps durera encore une situation qui alerte au plus haut niveau chez Honda qui commence à dépêcher du Japon des émissaires de haut niveau pour évaluer la gravité de la crise. Mais ce qui est certain, c’est que Marc Marquez n’attendra pas éternellement. Que ce soit d’un point vue technique que physique.

L’octuple Champion du Monde a toujours été clair à ce sujet. Et il le répète avec ce Grand Prix d’Allemagne : « bien sûr, il y a un changement de génération en MotoGP. C’est normal, c’est le sport et c’est la vie. Aujourd’hui, de nombreux jeunes talents viennent du Moto2 » souligne-t-il. « A 28 ans je me sens encore jeune… Quand je ne me sentirai plus assez compétitif pour gagner des courses, alors il vaudra mieux rester à la maison ».

Au passage, pour cette huitième manche du championnat, Marc Marquez arborera un casque à la décoration inédite, dans le style néo-rétro.

Marc Marquez

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team