Cette saison de MotoGP nous a déjà offert de nombreux rebondissements. On a vu des premiers passer derniers d’un meeting à l’autre, en six Grands Prix, on recense cinq vainqueurs différents, dont trois qui ont carrément ouvert leur compteur. On a aussi un Andrea Dovizioso leader du championnat qui, après Misano1, se demandait comment il en était arrivé là. Mais après une journée de test sur le même tracé de sur les bords de l’Adriatique qui proposera une autre course ce week-end, le même Dovi change de discours en se persuadant de nouvelles sensations qui le révèlent finalement comme un favori… On n’est décidément pas au bout de nos surprises.

Dubitatif avant l’exercice, Andrea Dovizioso s’est finalement dit satisfait du test réalisé à Misano, où la deuxième course consécutive est prévue dimanche sur le circuit du nom de Marco Simoncelli. Dovi a exécuté le programme préétabli et a clôturé tôt son travail car la réponse a été plus que positive. Comparé à dimanche dernier, lorsqu’il a terminé septième de la course, il se dit beaucoup plus confiant de pouvoir bien faire.

« Je suis satisfait. Mais surtout nous avons terminé le programme prévu, ça n’a aucun sens de courir beaucoup pour courir, surtout quand il y a eu un week-end très difficile » commente Andrea Dovizioso. « Nous avons terminé notre programme ce matin, nous avions des choses très claires à essayer et elles étaient claires, donc je suis content. Comme cela s’est déjà produit lors des doubles courses précédentes, nous irons plus vite et il y aura plus de pilotes compétitifs, mais dans ce cas intermédiaire, il y avait un test avec des détails à essayer et qui ont fonctionné ».

« Je pense que nous serons plus compétitifs »

« Donc je pense que nous serons plus compétitifs parce que la moto a quelque chose de plus. Je m’attends à être plus compétitif, alors nous verrons à quel point les autres s’améliorent. C’était important d’essayer, de comprendre et d’apprendre, c’est pourquoi je suis heureux. Je pense que j’ai plus de chances de jouer le championnat du monde » assure un Dovizioso métamorphosé.

« D’après ce que nous avons vu, il faut entrer plus fort dans les virages et être plus doux sur les gaz, mais ces dernières années, j’ai toujours freiné très fort depuis la ligne droite. Nous avions peu d’adhérence arrière et j’ai très bien géré ces choses. En ce moment il y a plus d’adhérence arrière qui affecte toute la partie freinage, qui doit être abordée différemment. Il est difficile d’être compétitif parce que vous êtes allé vite d’une manière qui ne fonctionne plus ».

Il termine : « finalement il faut s’adapter, mais c’est compliqué, surtout le week-end de course, quand on a peu de temps. Ce test nous a beaucoup aidés, car nous avons réussi à nous adapter. Nous verrons dans le week-end de course, car tout le monde fera un pas en avant. Il sera alors important de continuer cette approche sur d’autres pistes ». Qu’a donc trouvé Dovizioso pour changer ainsi à ce point d’humeur ? Réponse, dès ce week-end…

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team