Andrea Dovizioso a été discret dans ce Grand Prix de Saint Marin au cours duquel il n’a jamais été dans le rythme. Et pourtant, ce soir, c’est lui qui est installé en tête du championnat. De quoi lui donner le sourire ? C’est mal le connaître…

Andrea Dovizioso a fini septième cette sixième manche du championnat MotoGP qui a consacré un cinquième vainqueur différent. Une saison folle, à tel point que, malgré ce résultat qui lui donne les commandes du classement général en raison des malheurs de Fabio Quartararo, l’Italien reste bougon. Il faut dire qu’il a vu les prestations des pilotes Pramac Miller et Bagnaia d’assez loin…

« J’ai eu beaucoup de difficultés pendant la course, je ne m’attendais pas à être en tête du championnat. C’est une saison étrange » reconnait celui qui quittera l’usine Ducati à la fin de cette année. « Félicitations à Bagnaia pour le résultat. Il parvient à très bien utiliser les pneus, je dois changer ma façon de piloter, car ils nécessitent une autre approche. Je dois être capable de changer sur le frein, et Pecco nous aide à comprendre où s’améliorer ».

« Piloter comme l’année dernière n’a pas fonctionné. J’ai beaucoup poussé et les pneus ont souffert. Nous devons essayer de faire de notre mieux lors des tests de la semaine prochaine. Je ne sais pas exactement ce que Pecco a fait. Mon opinion est qu’il a fait de bonnes courses l’année dernière, mais il n’était pas très rapide. Son approche du freinage n’était pas excellente pour les pneus, mais cette année ça l’est. Il a trouvé un pneu avec lequel il va mieux, mais cela ne justifie pas mes résultats ».

« Ce que je fais n’est pas bon »

« La seule chose que je dis, c’est que ce que je fais n’est pas bon, ça ne marche pas. Nous devons profiter de cette bonne position au championnat et nous devons utiliser mardi pour faire le plus de tests possibles. En voyant les données de Pecco, vous pouvez voir certaines choses, mais vous ne pouvez pas copier un pilote. Changer son approche du pilotage est difficile, j’ai toujours essayé, mais on fait la différence quand on peut exprimer ses caractéristiques. La façon de profiter de ces pneus n’est pas la façon dont je pilote et changer de style n’est pas facile même après avoir vu les données ».

Un long plaidoyer qui augure quand même mal de la suite des événements pour Dovizioso. Rendez-vous dès le week-end prochain pour voir si avec l’expérience de ce meeting et les résultats du test de la semaine, il saura trouver la formule pour véritablement tenir le rang d’un candidat pour le titre mondial…

MotoGP Misano1 J3 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team