Durant l’intersaison, Andrea Dovizioso était à l’unisson de son employeur Ducati pour prévenir que, cette fois, le Saint Graal d’une couronne mondiale était accessible. La GP19 était la synthèse des Desmosedici passées avec plus de qualités et sans les défauts. Qu’en est-il quatre Grands Prix plus tard ? Ce n’est pas tout à fait vrai, sans néanmoins être faux…

Mais pour Dovizioso, c’est plutôt ce dernier point qui le préoccupe. Surtout après les derniers tests de Jerez où Honda a présenté un nouveau châssis qui promet. Pourquoi cette inquiétude ? Le double vice-champion du monde des deux dernières campagnes explique sur Autosport : « quand nous sommes en difficulté, nous terminons quatrièmes. C’est bon, mais pas assez et ça me peine un peu. Car Marc est assez fort pour se battre pour la victoire ou le podium à chaque course, même lorsqu’il est sur une mauvaise piste pour lui. C’est la partie où je ne suis pas trop heureux ».

« Notre objectif était de monter sur le podium à chaque course et nous ne l’avons pas fait, c’est négatif », a ajouté Dovizioso, qui compte désormais trois points de retard sur le leader du championnat et officiel Honda, à la troisième place du classement général.

« L’autre point négatif est la confirmation de notre manque de vitesse dans les virages rapides. Je me débattais au début de la course à Jerez, je ne pouvais pas garder cette vitesse. Nous avons assez bien travaillé pendant les essais, notre vitesse était assez bonne mais seule la course peut montrer la réalité. Je pensais que nous pourrions avoir une difficulté plus limitée dans ce secteur, mais notre vitesse n’était pas suffisante pour rester devant » regrette l’équipier de Danilo Petrucci.

Cependant, il se reprend : « finalement, la vitesse n’était pas mauvaise et l’écart final réduit. Donc, c’est positif. Je pense que nous sommes plus rapides que l’année dernière, mais il y a plus de concurrents dans une meilleure situation que l’année dernière. On peut donc se retrouver plus facilement quatrième aujourd’hui. Il y a des choses positives, mais nous voulions quelque chose de plus. A Jerez, notre objectif était un podium, et nous ne pouvions pas l’atteindre ».


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team