C’est une singularité qui avait été annoncée dès le départ de Jorge Lorenzo. Chez Ducati, en 2019, il y aura une relation inédite entre les deux pilotes Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci. Entendez par là qu’il y aura une complicité. Voire même une affinité. Dans ce monde où réussir c’est d’abord battre son compagnon d’écurie, le message est original. Mais on a découvert, lors de présentation des troupes en Suisse, que l’on est déjà passé des paroles aux actes chez les rouges. Oui, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci vont courir, s’entraîner et même presque vivre ensemble…

Dans un sport mécanique qui se pratique en équipe et où la réussite est individuelle, c’est inédit. Et c’est un pari lancé par Ducati, appuyé par Andrea Dovizioso. Alors que chez Honda, on va capitaliser sur une saine émulation entre deux pilotes au palmarès prestigieux, chez Ducati, on va la jouer cohésion. Une responsabilité qu’a cerné le nouveau venu Danilo Petrucci qui avoue : « en 2019, on a une mission : amener Dovizioso au titre »

Petrux est conscient que sa chance de se retrouver officiel Ducati va lui demander une certaine discipline et humilité en retour : « je n’ai pas eu ce guidon parce que j’étais meilleur, mais parce que j’étais moins cher », déclare honnêtement l’Italien. Ce dernier fera ce qu’il faut et a déjà montré toute sa motivation en déménageant de Terni près de Rome à Forli, fief d’Andrea Dovizioso. « Pour moi, il s’agit d’améliorer mes relations avec Andrea et de rester en contact avec son groupe. Nous avons maintenant le même médecin, le même psychologue du sport, etc … Je pourrai lui rendre visite souvent. C’est important pour moi ».

Il explique sur Speedweek : « il m’a présenté à toute son équipe et elle prend également soin de moi. Andrea m’a dit : “Je me suis amélioré ces deux dernières années parce que j’ai travaillé avec ces personnes. Je mets ces personnes à ta disposition maintenant, parce que si tu es très rapide cette année, ça peut changer toute ta vie. Tu n’as rien à perdre. ” Et il a raison : je n’ai rien à perdre ».

Petrux continue : « je lui ai posé la question : pourquoi fais-tu tout ça pour moi ? Andrea a répondu : « j’ai mes raisons. Et j’aurai peut-être besoin de ton aide. » Il a dit que j’aurai peut-être besoin d’abord plus de lui qui lui de moi. Mais il a aussi ajouté qu’il aura besoin de moi à titre de comparaison dès le premier test à Sepang. Il a dit que j’étais rapide dans certaines situations et que je pourrais donc l’aider. Et si je ne suis pas assez rapide, il me soutiendra ».

Sur le terrain, la synergie se vit ainsi : « nous pouvons maintenant nous entraîner ensemble en motocross. Nous formons une équipe. Cette collaboration avec Andrea est une nouveauté. Sa vie a également changé au cours des deux dernières années. Il aborde ses objectifs de manière plus consciente et ciblée. Il a plus confiance en son potentiel. Cela rayonne sur moi et me rend beaucoup plus calme. Je regarde maintenant positivement dans le futur ».

« J’ai perdu 7 kilos. Je fais une préparation différente maintenant. Toute la façon de penser a changé. Avant je m’entraînais trois heures par jour. Dovi m’a demandé si je voulais faire les Jeux Olympiques ou faire du MotoGP ! Il m’a dit : « tu ne dois pas te concentrer sur la quantité mais sur la qualité. Tu dois faire des séances d’entraînement plus courtes, mais elles doivent devenir plus intenses. Tu as besoin d’une formation ciblée. Je te donne mes conseils, mon médecin et mon psychologue du sport. Ils t’aideront à mieux comprendre ta tête et ton corps. Ce dont tu as besoin pour réussir ».

Danilo Petrucci termine, comme un acte de foi : « je veux être utile pour Dovizioso et pour Ducati ».

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team