La rumeur a couru dans les coulisses du Grand Prix de France : entre Álex Márquez et le team Pramac Ducati, des contacts seraient en cours pour une montée du pilote en MotoGP. De là, une interprétation plus large s’est faite, voulant qu’Álex Márquez ne soit pas vraiment la cible principale. L’objectif serait en fait Marc Márquez qui verrait en Ducati la possibilité de réaliser un rêve avoué : faire du MotoGP avec son frère. Science-fiction ? Pour la première partie de la question, pas vraiment…

La rumeur fait suffisamment de bruit pour être entendue partout, y compris par les pilotes Ducati actuels… Il fallait donc une version et c’est l’homme du Pramac Racing Francesco Guidotti qui l’a donné au micro de motogp.com : « avec Emilio Alzamora, nous nous sommes rencontrés pour voir s’il y avait une possibilité de faire monter Álex. Mais c’est une démarche normale : quand un agent demande à nous parler, nous le recevons. De la même façon que nous avons d’autres réunions de prévues ».

Par ailleurs la démarche répond à l’adage qui veut que gouverner c’est prévoir : « le team Pramac doit avoir une vue plus globale sur le marché, de telle sorte à savoir quels pilotes Moto2 veulent monter en MotoGP et avoir les contacts nécessaires ». Il faut donc être sur le coup, surtout dans le cas d’un Jack Miller qui cherche à intégrer un team officiel.

« Il est clair que Jack veut ce type de guidon, mais il faut voir si l’opportunité sera là. Il se peut que Miller fasse le “sacrifice” de rester avec nous si Ducati ne lui libère pas la place ou, peut-être, préférera-t-il une équipe officielle en abandonnant Ducati… Il y a tellement de variables en jeu. C’est pour toutes ces raisons – a conclu Francesco Guidottique nous devons être prêts et comprendre le scénario général ».

Et Álex Márquez, qu’en pense-t-il ? « Vous savez ce sont des choses normales, déclarait le Catalan. Nous entrons dans la période des négociations et si vous voulez monter en MotoGP, vous devez le faire rapidement. Mais ça, c’est le travail de mon agent. Il a de très bonnes relations avec les gens de chez Pramac. Il est plus au fait de la situation que moi ».

« Álex Márquez sur une Ducati l’an prochain ? Pourquoi pas ! Comparé à 2018, je me sens beaucoup plus préparé. Alors si l’opportunité se présente, bien évidemment je la saisirai. En attendant, je dois faire le travail en piste » termine le frère de Marc qui s’est relancé dans son championnat Moto2 en remportant la victoire au Mans.

Cela étant dit, de cette histoire, un élément concret est acquis : Francesco Guidotti affirme qu’on devrait y voir plus clair au Grand Prix de Catalogne…

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac