/ Motosan

Fabio Quartararo se prépare pour sa deuxième saison en MotoGP, où il espère se battre régulièrement pour les podiums et, pourquoi pas, obtenir sa première victoire dans la catégorie majeure. Après une première année impressionnante, terminée comme rookie de l’année et meilleur pilote indépendant, le Français est prêt à franchir une nouvelle étape.

Fabio Quartararo s’entraîne dur pendant l’hiver pour se mettre en forme en vue du nouveau championnat. “El Diablo” est satisfait de son statut actuel, comme il l’a reconnu dans une interview exclusive avec les média, à Moto Journal. « Je suis exactement là où je voulais être à cette période de l’année. Je suis très content, car je vais accumuler une énorme charge d’entraînement. Récemment, j’ai fait plus de 60 km de course à pied en quatre jours et je suis toujours en forme. Ensuite, sur une moto, je sais que c’est moins physique. J’ai exercé les muscles que j’avais dû mal à optimiser la saison précédente, et le résultat est là. Je me sens vraiment préparé pour la prochaine saison. »

Pour ce faire, Quartararo a l’aide d’un coach, qui est responsable des programmes de formation sur mesure. « J’ai un coach, avec qui j’ai déjà travaillé, qui m’envoie les exercices. Je lui renvoie souvent la fréquence cardiaque, ce que j’ai fait en détail, et ajuste mon programme en conséquence. Et ça va. Déjà l’année dernière, à la fin d’un Grand Prix, j’étais bien. Et en ce moment, j’essaie d’être encore meilleur », a expliqué le pilote.

“El Diablo” s’est concentré sur le renforcement de son bras droit, opéré du syndrome des loges au mois de juin, et de ses épaules pour la prochaine saison. Dans l’ensemble, le pilote dit se sentir bien et fort avant c’entamer la saison 2020. « Je me sens bien. J’ai réussi à faire trois jours de motocross d’affilée, un jour de flat-track, pendant que je courais. Je me sens bien, je me sens fort et la préparation n’est pas terminée. Ici, je commence vraiment la partie la plus difficile de mon entraînement, car jusqu’à fin janvier, et début février, je commence à ralentir pour ne pas m’épuiser avant le début des courses », a expliqué Quartararo.

Les pilotes MotoGP retourneront au travail dans la première semaine de février, lorsque le premier test de pré-saison aura lieu et que les équipes exploiteront déjà à 100% le matériel 2020. En ce sens, Fabio Quartararo n’a pas encore beaucoup d’informations, bien qu’il espère pouvoir essayer la moto de la saison prochaine. « Les détails du test de Sepang, je ne les ai pas encore. Je pense que nous en parlerons avec mon équipe dans une semaine ou deux, mais pas avant. Pour l’instant, je n’ai aucune idée de ce que je vais avoir, mais je pense que je vais avoir la moto 2020. Il serait logique de commencer 2020 avec la version 2020 », a assuré le pilote français.

Il ne sait pas non plus quelle ligne de travail sera suivie dans ces tests, tout dépendra de la moto, bien que le pilote soit clair qu’une fois qu’il verra avec quoi il peut travailler, il se concentrera sur le rythme de la course. « Cela dépendra d’abord de la moto. Nous verrons ce que nous aurons avec l’équipe. Et puis nous travaillerons sur le style de pilotage et sur la moto. Puisque nous allons obtenir la moto 2020, c’est mon impression, nous devrons travailler sur la moto. Mais je sais très bien que nous devons travailler sur le rythme de la course. À la fin de l’année, nous l’avions, c’est la chose la plus importante. L’année dernière, je voulais vraiment être le premier de toutes les sessions. Mais la chose la plus importante est la course, et c’est sur cela que vous devez travailler. »

 

 

En pensant à 2020, le pilote français préfère ne pas regarder le championnat. Il va se concentrer sur la lutte à chaque course pour être dans le top cinq, qui comprend les podiums et les victoires. Quant au label « rival numéro un de Márquez », il préfère ne pas le voir de cette façon. « Je ne veux pas encore penser au championnat. Beaucoup de gens ont dit : il est le rival numéro un de Márquez, mais pour l’instant, je ne regarde pas de cette façon. En revanche, je suis sûr que j’essaierai de faire plus de podiums que l’an dernier. C’est un grand défi étant donné que nous en avons fait sept. Mon objectif numéro un est de me battre dans les cinq premiers de chaque course. Et quand vous parlez du top cinq, vous voulez aussi dire le podium. Maintenant, c’est un grand objectif pour moi, mais je me sens préparé. Nous devons travailler très dur et maintenir nos forces des qualifications pour aller de l’avant. Et cela peut-être d’une aide très importante », explique le Français.

En parlant de la saison 2020, en plus des objectifs fixés, il prévoit également de continuer à s’améliorer. « Je pense que nous pouvons tout améliorer. C’est quelque chose d’intéressant. Chaque fois que je monte sur la moto, je ne fais pas les mêmes progrès qu’au début, mais j’apprends toujours des choses. La saison prochaine, nous aurons de nouveaux pneus. Il sera intéressant de voir comment la moto se comporte. Pour savoir si c’est vraiment positif pour la moto ou pas. Mais nous avons vu que cela a changé beaucoup de choses. Par conséquent, le premier objectif sera de s’adapter aux nouveaux pneus. Et voyons si nous pouvons encore améliorer le rythme de la course », dit- il .

Dans cette interview, Quartararo a également parlé de Marc Márquez, avec lequel il s’est battu l’année dernière pour la victoire. Le jeune pilote a reconnu qu’il ne savait pas comment le battre, car s’il savait “il l’aurait fait” et reconnaît que “en ce moment il est numéro un“. Mais, en ce sens, il a une stratégie claire : « je vais devoir travailler dur et voir tous ses points faibles. Je les ai remarqués, mais en réalité il n’y en a pas tellement. » Il a également parlé de l’équipe qui se formera la saison prochaine avec son frère Álex. Pour le Français, Marc “ne pense qu’à lui“, bien qu’il ne doute pas qu’il aidera Álex dans les tests, il est convaincu que l’homme de Cervera “ne pensera qu’à gagner”. « Mais c’est intéressant de voir son frère à ses côtés. Cela rend l’équipe unique », a  expliqué le pilote français.

La saison prochaine, les pilotes MotoGP mettront fin à des contrats avec leurs équipes actuelles, ce qui entraînera de nombreux mouvements sur la grille de la catégorie reine. Fabio Quartararo reconnaît qu’il n’y pense pas trop et qu’il se concentre sur les objectifs de 2020, plutôt que de penser à ce qui arrivera en 2021. « Ce n’est pas quelque chose auquel je pense vraiment. Je dois atteindre les objectifs pour 2020. Je ne pense à rien d’autre. Je suis prêt pour la saison 2020, sans penser à 2021 », a-t-il déclaré.

Article original Motosan ici.



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team