Fonsi Nieto fait partie de ces anciens pilotes qui ont réussi à poursuivre leur carrière dans le paddock malgré le fait qu’ils aient raccroché casque et combinaison. Pour l’Espagnol, c’est à présent la chemisette Pramac Ducati qui est la tenue de travail avec une fonction d’encadrement dans le team satellite du constructeur de Borgo Panigale. Au passage, la structure vit une des meilleures saisons de son histoire. Ceci grâce à Johann Zarco qui s’abonne au podium jusqu’à se retrouver second au championnat à la veille de la huitième manche de cette campagne qui se déroulera en Allemagne. Une situation qu’analyse ledit Nieto…

Cette année, on ne peut pas passer à côté des couleurs Pramac en MotoGP. A tel point que la question qui se pose de plus en plus souvent est de savoir si elles vaincront cette saison la malédiction voulant que lorsque l’on n’est pas une équipe d’usine, on ne peut pas être Champion du Monde.

Alors que la mi-saison est à deux Grands Prix d’être prononcée, Pramac est pourtant en lice pour ceindre la couronne grâce à son nouveau pilote Johann Zarco. Le Français est ainsi actuellement le dauphin au classement général de son compatriote Fabio Quartararo, éloigné de 14 points seulement. Sur le site As.com, Fonsi Nieto commente : « Fabio Quartararo est le plus fort en ce moment. Mais la Ducati est là et nous y sommes aussi avec notre Desmosedici très bien amenée en piste par Johann Zarco qui n’est pas deuxième par hasard au championnat du monde ».

Il ajoute comme pour insister sur l’indécision de cette compétition 2021 : « maintenant, les KTM sont également de retour et cela ne fait qu’augmenter l’équilibre. Un très beau Championnat du Monde, qui se jouera certainement lors de la dernière course. Nous voulons vraiment aller en Allemagne et aux Pays-Bas et voir ce qui se passe, comment nous pouvons être avec la Ducati. Les KTM ont également créé la surprise et peuvent se battre pour le championnat ».

 

Fonsi Nieto : “le Moto3 est sans aucun doute la meilleure catégorie”

Ces deux échéances sur le Sachsenring et à Assen sont aussi attendues avec impatience par le patron de Ducati Corse Gigi Dall’Igna qui aimerait se rendre compte des progrès amenés par une GP21 qui a déjà vaincu le signe indien de la marque à Jerez.

Fonsi Nieto termine en parlant également du Moto2 et du Moto3… « En Moto2, Raúl Fernandez et Remy Gardner vivent une saison incroyable. Je vois Remy un peu plus fort psychologiquement, surtout en fin de course. C’est un pilote que j’aime beaucoup, qui n’abandonne jamais et qui se bat jusqu’au bout. Quant au Moto3, c’est sans aucun doute la meilleure catégorie : ils disputent des courses où le cœur bat à chaque tour ». Un dernier avis positif qui ne fait pourtant plus tout à fait l’unanimité dans un paddock qui s’inquiète à présent ouvertement des dérives constatées dans les batailles au sein de ce peloton de furieux…

Johann Zarco Fonsi Nieto

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing