Après sept manches disputées dans ce championnat MotoGP, nous avons un Quartararo leader au classement général provisoire poursuivi par carrément trois pilotes en Ducati. Parmi eux, le compatriote Johann Zarco, à 14 points. Cependant, la préoccupation du pilote officiel Yamaha ne se limite pas au trio aligné par l’usine de Borgo Panigale. Il ne lui ainsi pas échappé que lors des deux derniers Grands Prix, c’est un certain Oliveira sur une KTM revigorée qui a presque fait le plein des points disponibles : soit 45 sur 50…

L’officiel KTM Miguel Oliveira a marqué les esprits en deux Grands Prix, à commencer par celui de Fabio Quartararo. Ce dernier avait gardé le Portugais à la RC16 derrière lui au Mugello, mais en Catalogne, il n’a rien pu faire contre celui qui compte à présent trois victoires en MotoGP. Et dont la concrétisation du côté de Barcelone est peut-être la plus belle. Ainsi, la manière n’a pas échappé à l’analyse de Chicho Lorenzo : « ce qui m’a le plus frappé dans la course, c’est que lorsque Quartararo l’a dépassé » raconte le père de Jorge au sujet d’Oliveira.  « Il s’est éloigné de lui. Mais il est resté là jusqu’à ce qu’il le reprenne, le dépasse et s’en aille ».

« Il n’y a rien qui vous écrase plus que, quand vous êtes en tête, vous vous enfuyez et vous vous faites rattraper. Sur le plan psychologique c’est destructeur… Dans très peu de courses cela arrive », souligne Chicho Lorenzo. Le pilote Yamaha a reconnu que son ancien rival en Moto3 et Moto2 était « vraiment très fort », en particulier dans les virages à gauche lors de cette joute.

Un épisode qui confirmait, une semaine après le Mugello seulement, et sur un tracé différent, que, désormais, il faudrait compter avec la KTM. Quartararo en a pris acte, avant de se diriger vers le Sachsenring qui sera le théâtre du Grand Prix d’Allemagne le week-end prochain : « pour moi, Miguel est l’un des pilotes les plus rapides du paddock. Donc oui, je pense qu’ils seront performants » dit le Français sur Motorsport au sujet du reste de la saison à accomplir.

Quartararo : “je m’attends à ce qu’il se batte pour le championnat”

« Ils ont été performants au Mugello et à Barcelone. Ils sont rapides. Heureusement, Miguel n’a pas eu un très bon début de saison. On est chanceux d’avoir quelques points d’avance sur lui mais je m’attends à ce qu’il se batte pour le championnat ». Voilà qui est dit. Et avec ce nouvel invité à la table, il y aura moins de points à servir par convives, ce qui veut dire une compétition encore plus tendue.

Chez KTM, on est heureux de son Portugais, même si, pour l’instant, il n’a encore rien signé pour l’après 2022, au contraire de son équipier Brad Binder fidélisé jusqu’en 2024 : « Miguel Oliveira est un homme très intelligent. Il est vraiment un délice » dit de lui le patron de KTM Stefan Pierer qui ajoute : « le contrat de Miguel est toujours en cours pour 2022. Et je suppose que rien ne changera après ça ».

Quartararo Oliveira



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP, Petronas Yamaha Sepang Racing Team