Franco Morbidelli espérait beaucoup en cette saison 2020 de MotoGP qui aurait été sa troisième à ce niveau de la compétition. Elle n’a certes pas encore été euthanasiée, mais, si elle se révèle, elle sera diminuée alors que l’Italien attendait une campagne pleine pour effacer la frustration de 2019. L’an passé, en effet, il a été, pour la première fois de sa carrière, dominé par son équipier, en l’occurrence Fabio Quartararo. Le pilote Petronas avait à cœur d’effacer l’ardoise dans une campagne régulière. Il devra attendre, et sa patience est alimentée par les leçons donnés par deux hommes qui lui ont beaucoup appris : Valentino Rossi et Marc Márquez.

Franco Morbidelli est un italo–brésilien qui semble toujours habité par un calme olympien. Il faut dire qu’il a été à bonne école très tôt, et au sens propre. Le pilote Petronas Yamaha rappelle en effet : « faire partie de la VR46 Academy me fait me sentir plus responsable. Si un pilote comme Valentino croyait en moi, cela signifiait qu’il avait vu en moi quelque chose que je ne savais pas. Dès l’instant où j’ai compris cela, j’ai toujours essayé de me pousser à mes limites. »

« Je ne savais pas ce que je pouvais accomplir. J’ai beaucoup appris de l’entraînement au ranch avec Rossi, de ses conseils, mais aussi simplement en observant comment il bouge, comment il conduit. Il suffit de penser à un garçon qui joue au football et s’entraîne tous les jours avec Lionel Messi » ajoute Morbidelli.

« Je connais Vale depuis l’âge de 13 ans. Au début, j’étais excité, puis j’ai commencé à séparer le pilote de l’ami. J’ai beaucoup appris de lui en tant que personne ». Il précise : « de Valentino, le pilote, j’ai appris à aimer ce que nous faisons, non seulement sur la piste pendant les courses, mais aussi pendant l’entraînement. De l’homme, j’ai appris qu’être simple est quelque chose qui ajoute de la valeur, et non l’invers».

Voilà pour les valeurs générales, mais pour certaines choses particulières, il a aussi appris d’un certain Marc Márquez : « ce que j’appris de Marc Márquez ? C’est que pour gagner, vous devez être prêt à tout faire. » Même le pire ? A méditer sachant qu’en 2021, Morbidelli pourrait avoir comme équipier Valentino Rossi.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team