Gresini

Le team Gresini version Ducati a été présenté et avec des peintures de guerre de belle facture. Les troupes de feu Fausto, emporté à 60 ans il y a pratiquement un an par la Covid-19, sont les dernières arrivées au sein de l’armée rouge Ducati. Cependant, elles ne comptent pas s’y faire bizuter par leurs désormais compagnons de régiment. Une volonté de s’affirmer que le Général de Ducati Corse, Gigi Dall’Igna, encourage en garantissant aux nouveaux venus de son clan un matériel de haut niveau…

Le team Gresini en a fini avec sa période Aprilia mais continuera à parler sa langue natale avec sa nouvelle marque partenaire puisqu’il s’agit de Ducati. La présentation de ce nouveau chapitre d’une écurie historique dans le paddock a été faite. Avec de bonnes GP21, l’objectif sera de voir Bastianini confirmer son potentiel aux avant-postes alors que Di Giannantonio aura pour mission d’être la vedette du bal des débutants.

Au passage, avec Gresini, Ducati comptera huit motos sur la grille de départ du MotoGP. Un défi logistique qui n’effraie pas Gigi Dall’Igna : « Gresini Racing fait désormais partie de la famille Ducati », a expliqué l’Italien lors de la présentation de l’équipe Gresini. « Cette équipe sera un élément important pour nous en MotoGP ». L’homme de Ducati Corse a aussi déjà observé ses nouveaux partenaires lors du premier test hivernal à Jerez le 1er novembre. « Le premier test est toujours difficile pour une recrue comme Diggia », explique Gigi. « Mais il a fait bonne impression, il a bien roulé et avait un grand sourire sur son visage quand il a pu piloter la MotoGP pour la première fois. Enea, d’autre part, a été autorisé à essayer la GP21 pour la première fois. C’est une évolution de la moto qu’il a roulée en 2021. Il était très content de la première impression et du premier sentiment. Ses temps au tour étaient impressionnants. La première étape vers la saison 2022 était vraiment bonne ».

Gresini

Gigi Dall’Igna : « nous allons aider Gresini Racing de la meilleure façon possible »

Qu’attend Ducati des deux pilotes Gresini pour la saison 2022 ? « Enea Bastianini a très bien fait sa saison de rookie », assure Dall’Igna. « Il a obtenu deux troisièmes places. Maintenant, il s’agit de continuer à s’améliorer et de continuer à prouver son talent. Je pense qu’il pourrait être l’un des vrais protagonistes de la saison 2022 ». Quant à « Diggia » : « j’espère qu’il pourra se sortir d’affaire aussi bien qu’Enea l’a fait l’an dernier », déclare le patron de la compétition Ducati.

Ducati a distribué pas moins de cinq Desmosedici GP22 pour la saison à venir. Deux à Ducati Lenovo pour Miller et Bagnaia, deux à Pramac pour Zarco et Martin, une à l’équipe Mooney VR46 Rossi pour Marini. Il y a aussi trois GP21 pour Bezzecchi, Bastianini et Di Giannantonio. « Nous allons aider le Team Gresini de la meilleure façon possible dans la saison à venir, non seulement d’un point de vue technique mais aussi d’un point de vue humain, ce qui est très important. Nous offrirons suffisamment de main-d’œuvre pour Gresini. Nous avons huit pilotes MotoGP, dont de nombreux jeunes talents. Cela fait partie de notre stratégie pour la catégorie reine ».

Cela nécessitera un budget annuel d’environ 10 millions d’euros pour Gresini, mais Dorna contribue à environ la moitié de ce montant, comme pour toutes les équipes clientes à deux pilotes. Les frais de location sont plafonnés à 2,2 millions d’euros par pilote. Pour les motos de l’année précédente, comme Gresini, le leasing devrait se situer entre 1,5 et 1,8 million par pilote, selon Speedweek.

Gresini

Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini, Fabio Di Giannantonio

Tous les articles sur les Teams : Gresini MotoGP