La vie est un éternel recommencement pour un Casey Stoner dont le talent naturel en MotoGP s’est décliné tant chez Ducati que chez Honda. Une bipolarisation qui se vérifie même lorsqu’il est retraité. Ses premiers droits à pension ont été touchés sous l’auvent d’un HRC heureux de l’avoir comme pilote test, puis le balancier est parti du côté de Ducati satisfait de le compter parmi ses pilotes d’essai et comme ambassadeur. Comme si un cycle se terminait, voilà que l’Australien pourrait bien revenir chez Honda, dans l’aspiration de Lorenzo

Ce n‘est certes pas fait et Ducati fait d’ailleurs beaucoup pour garder son ancien Champion du Monde 2007 qui compte pour les fans de la marque de Borgo Panigale. Mais il y a de l’eau dans le gaz. Stoner a l’impression qu’il ne sert plus à grand-chose et qu’il est sous employé, le costume de simple représentant de la marque étant trop étroit pour celui qui préfère mettre le cuir.

Pour l’instant, il reste en rouge, mais Alberto Puig, déjà heureux d’avoir raflé Lorenzo, considérerait bien Stoner comme la cerise sur le gâteau… A “La Gazzetta dello Sport”, le team manager a déclaré : « j’ai une relation merveilleuse avec Casey. Je l’ai emmené en Europe, il était chez moi. Je ne sais pas ce qui est arrivé ensuite, mais je sais que si tu le mets sur une moto, il est immédiatement rapide. Nous avons Bradl, mais l’avenir est ouvert, encore plus si nous parlons de quelqu’un comme Stoner ».

C’est ce qui s’appelle faire du pied. Et si l’on compte Stoner parmi les déjà brillants Marquez et Lorenzo, le même Puig assure qu’abondance de biens ne nuit pas… « Avoir les meilleurs pilotes comme Marquez et Lorenzo est a priori la meilleure chose pour gagner. Si l’un n’est pas victorieux, on peut se reposer sur l’autre. Bien sûr, il y aura beaucoup de tension, mais sans tension vous ne gagnez pas ».

Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Repsol Honda Team