L’usine Honda s’est retrouvée fort dépourvue lorsque les blessures sont venues décimer une paire de pilotes pourtant annoncée comme la « dream team ». Márquez avec une épaule encore fragile, Lorenzo avec un scaphoïde fracturé et même le team manager Puig s’y est mis avec un bras en écharpe. Crutchlow serrait les dents à cause d’une cheville tout juste remontée. Nakagami était donc un précieux élément lors des tests de Sepang. Mais pas que. Il y avait aussi Stefan Bradl.     

L’Allemand a été particulièrement important pour le HRC. Il a recueilli à la fois les éléments lors du shakedown et il a apporté sa contribution lors des trois jours de test officiel qui ont suivi. Lors de ce seul test officiel IRTA, Bradl a effectué 167 tours et a fourni aux ingénieurs toutes sortes d’informations. Et il a été aussi rapide : l’ancien champion Moto2 n’a perdu que 1,129 seconde sur le meilleur chrono record de Petrucci avec la Ducati. Marc Márquez n’avait que deux dixièmes de seconde d’avance sur le remplaçant de Lorenzo.

Avoir Bradl est d’une grande aide, je pense qu’il est l’un des meilleurs pilotes d’essai“, a déclaré Márquez pour le travail accompli par le pilote d’essai HRC. “Ses commentaires sont très similaires aux miens, donc si vous essayez quelque chose, cela fonctionne de la même manière, je suis donc très heureux du travail de l’équipe de test et de Bradl.

Pour Bradl, les cinq jours d’essais en Malaisie ont été difficiles. “Mon long séjour à Sepang a été épuisant. Y tester avec une MotoGP pendant cinq jours est tout simplement brutal, mais c’était un test très réussi. Après plus de 250 tours, beaucoup de choses ont été faites Cependant, pour moi, c’était un test de résistance extrême, c’était la première fois que je faisais un test aussi long, même en Malaisie “, rapporte l’Allemand.

Depuis le début, tout a été positif et très agréable, chaque tour a été de haute qualité. Nous pouvons donc dire que nous avons été très productifs au cours des deux dernières semaines et je pense que nous avons créé une bonne base pour les pilotes officiels. Je suis très heureux de ma performance, et le HRC peut certainement compter sur son pilote d’essai “, promet Bradl.

Je n’ai malheureusement pas fait un tour très rapide, le 1’59.3 aurait pu être de l’ordre de 1’58. Tout compte fait, je suis heureux. C’était vraiment formidable, les essais officiels de mercredi à vendredi ont été une expérience très spéciale pour moi. Travailler avec Marc dans l’équipe officielle a été un moment absolument génial. ”

J’ai beaucoup appris parce que cette équipe est d’un haut niveau, chaque étape est coordonnée avec précision, et ce fut un grand honneur pour moi de vivre ça. J’ai fait un excellent travail et j’ai apporté ma contribution au HRC “, déclare Bradl sur motosport-total.

Tous les articles sur les Pilotes : Stefan Bradl

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team