Il faudra s’en convaincre : être un pilote KTM, c’est avoir un esprit de sacrifice hors du commun. Pol Espargaró roule et marque des points avec un poignet opéré à la suite d’une fracture que l’on doit considérer comme seulement convalescent. De son côté, Miguel Oliveira remplit vaillamment sa mission avec une épaule mal en point depuis une chute à Silverstone provoquée par Johann Zarco. Au Japon, le Portugais a aussi serré les dents pour ramener magnifiquement les points de la douzième place.

Une performance qu’il a fallu aller chercher. Car vendredi, Miguel Oliveira a violemment chuté. Ce qui n’a pas arrangé son niveau de forme. Mais le pilote Tech3 est dur au mal. Sur sa prestation, il a commenté sobrement : « ce n’était pas une course parfaite, mais ce n’était pas la pire. Je pense avoir bien fini la course, le rythme était plutôt bon et compétitif. Seul le début était terrible, je ne pouvais attaquer dans les premiers virages et j’ai perdu beaucoup de places. Mais quand j’ai eu un peu plus d’espace, j’ai pu me battre pour les points. Et c’était le but. »

« Nous voulons et méritons plus en tant que groupe et en tant qu’équipe, car nous travaillons très dur » a déclaré celui qui vit sa première saison en MotoGP. « Nous voulons rester positifs et avec Phillip Island, c’est une piste sur laquelle nous pouvons faire plus comme pilote. Je pense que ça pourrait être bon pour nous » a ajouté le Portugais parti 18e et qui égale son meilleur résultat en MotoGP.

Sur son épaule droite endommagée, il précise : « la piste du Motegi était très dure. Je ne me sentais pas si bien vendredi mais samedi j’ai pu me reposer un peu avec la pluie. Dimanche, je me sentais beaucoup mieux, mais il s’agit toujours de gérer la douleur. Les températures n’étaient pas aussi chaudes qu’en Thaïlande, ce qui était également positif. »

La bonne nouvelle est que le tendon déchiré ne nécessite aucune intervention chirurgicale : «les dégâts ont été supérieurs à 60% et, bien sûr, cela n’accélère pas le processus de guérison lorsque je pilote. Cet hiver, j’aurai amplement le temps de me reposer et de récupérer complètement. » Mais avant ce repos du guerrier, ce dernier ira encore à trois occasions servir en première ligne !

MotoGP Japon Motegi J3 : classement



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3