Suite à l’accrochage vécu avec la KTM de Pol Espargaró, Johann Zarco s’est vu infliger une pénalité par la Direction de Course. Une sanction qui aurait pu lui coûter cher. Mais au contraire, même si selon lui « on n’est pas là pour danser », il a su transformer cette pénalité en art !

À ce moment-là, Zarco était déjà en troisième position, prenait une certaine avance sur Quartararo et traquait Franco Morbidelli. Il avait quelques secondes d’avance sur Quartararo, et pour ne pas se déconcentrer, il a donc attaqué le « Tour Long » du mieux qu’il pouvait, immédiatement après avoir été averti de sa pénalité. C’était un pilotage remarquable, Johann Zarco passant au cordeau, ses roues épousant la ligne blanche. Ainsi, il a tourné en dérision le concept de pénalité de tour long, ne perdant que 2,4 secondes dans la tentative.

 

Zarco through the long lap penalty

Expert precision through the long lap loop for Johann Zarco! 👌The Reale Avintia Racing rider has been penalised for the contact with Pol Espargaró! 💥#CzechGP 🇨🇿

Gepostet von MotoGP am Sonntag, 9. August 2020

 

Du « long lap » au « fast long lap » selon le pilote Français

Johann Zarco a mis en exergue tout son talent à gérer la piste poussiéreuse sur laquelle se situait la zone de pénalité du tour long. « C’était peut-être grâce à la Multistrada que j’utilise tous les jours à la maison pour aller en ville », a plaisanté Zarco lors de la conférence de presse. « Nous avons plusieurs fois un virage large à faire au rond-point avec une faible adhérence. Cela m’a peut-être aidé aujourd’hui. »

Zarco a été surpris de ne voir personne le dépasser en prenant la pénalité Long Tour, le pilote Ducati Avintia reprenant la course dans la position qu’il avait laissée. « Pour moi, je m’attendais à ce que des gars arrivent et que je perde deux ou trois positions. » Il est revenu en piste juste devant Fabio Quartararo, qu’il a distancé à nouveau, avant de maîtriser Alex Rins dans les deux derniers tours pour conserver sa place sur le podium!



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco