Si l’aventure Honda n’a pas encore commencé sur la piste pour Jorge Lorenzo, elle est déjà entamée dans les coulisses. Bien que sous contrat Ducati jusqu’à la fin de l’année, un constructeur qui va tout de même le laisser travailler sur la machine rivale ces prochaines semaines, on a de cesse de le questionner sur ses prochains quartiers aux côtés de Marc Marquez. Le défi de trop pour Por Fuera ? Ce dernier répond en rappelant l’Histoire…

Dans une dizaine de jours maintenant, Jorge Lorenzo va quitter la Ducati pour grimper sur une Honda que Marc Marquez a bien à sa main. « Je vais arriver chez Honda et me retrouver aux côtés du champion actuel. J’aborde cette nouvelle expérience avec beaucoup de curiosité » déclare le Majorquin.

Il analyse : « il connaît parfaitement la moto, ce qui est très important en MotoGP. Avec des motos aussi puissantes et sophistiquées, l’expérience est très importante et il l’a. Moi aussi, mais avec d’autres motos et ce n’est pas la même chose. Entièrement confiant dans ses capacités, je ne pense pas qu’il s’inquiète de mon arrivée. Marquez a un grand respect pour moi, comme je l’ai pour lui, et il sait que je suis un champion et que cela ne me fait pas peur de travailler tant que je n’ai pas obtenu le résultat que je recherche.

J’ai toujours été conscient que l’un de mes talents est la sensibilité pour comprendre ce qui manque pour aller plus fort et c’est très important pour une marque. Mes indications ont certainement amélioré Yamaha à l’époque et à l’heure actuelle, la meilleure moto est la Ducati. Je suis très fier d’avoir apporté cette contribution. J’espère pouvoir autant donner à ma prochaine équipe ».

Pour les objectifs, il déclare : « lorsqu’Eddie Lawson a quitté Yamaha pour Honda, tout le monde a dit qu’il n’y arriverait pas avec une moto aussi agressive. Pourtant, il a été titré dès son arrivée. Je ne sais pas que ça va être le cas pour moi. Ce serait un miracle. Ce que je veux dire, c’est qu’un pilote rapide l’est avec toutes les motos. Des miracles ou des choses impensables peuvent néanmoins se produire. Pour le premier Grand Prix 2019 au Qatar, je ne penserais pas à la victoire mais j’espère me battre pour le podium ou au moins le top 5 ».

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Repsol Honda Team