L’échéance approche et nous sommes tous impatients d’y être. Il s’agit du premier Grand Prix de la saison MotoGP, qui sera lancé le 17 juillet à Jerez. Auparavant des tests auront remis tout le monde dans le bain et mis au fait d’un protocole sanitaire qu’il faudra respecter à la lettre. Ce sera ensuite parti pour 13 Grands Prix, concentrés dans le temps et dans l’espace. De quoi bouleverser la donne dans la course au titre ? Jorge Lorenzo n’y croit pas trop. A moins que…

Le Grand Prix d’Espagne n’est plus très loin et on ne s’en plaindra guère. Reste que cette saison du monde d’après qui s’ouvre promet un rythme et une ambiance singulière qui pourrait redistribuer les cartes. Et à écouter les pilotes qui disent en même temps qu’il faudra prendre des risques dès la première course tout en évitant les blessures, on devine comme un saut dans l’inconnue…

Peut-être, mais côté pronostic, cela ne perturbe pas Jorge Lorenzo. Sur motogp.com, il annonce ainsi : « évidemment, Marc Marquez est le favori. Il a toujours gagné depuis 2013, à l’exception d’une année où j’ai gagné. Cela dit tout » a expliqué le Majorquin. « Il est arrivé en MotoGP et a gagné en tant que novice. Et après cela, c’est arrivé presque chaque année. C’est le Toni Bou du MotoGP. En ce moment, Marc est supérieur aux autres et il est difficile pour les autres de le battre, mais les choses peuvent changer ».

Honda aura une responsabilité

Comment ? Il faudrait pour cela une Honda sérieusement ratée… « Beaucoup de choses comptent : moteur, châssis, électronique… Si Marc avait des problèmes avec la moto ou que Honda n’était pas assez compétitif, il pourrait être en difficulté contre la Yamaha de Quartararo, qui est très forte et rapide, ou contre Maverick, qui est maintenant dans une position mentale très forte. Dovi, Valentino ou Rins avec Suzuki ne doivent pas non plus être oubliés. Je répète. Cela dépend de la moto. Si Honda est compétitif, Marc est le favori. Si la moto souffre, elle pourrait perdre le titre ».

Un avis qui se vaut tout en sachant que le sentiment généralement partagé est que Marc Marquez fait gagner à lui tout seul une Honda qui ne facilite pas la tâche de son surdoué de pilote. Nous verrons donc, puis nous imaginerons 2021… Avec le même Jorge Lorenzo de retour sur une Ducati ?



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team